France

Sur les chemins de Saint Jacques de Compostelle

les chemins de Saint-Jacques de compostelle depuis le puy en Velay

Partir découvrir les Chemins de Saint-Jacques de Compostelle depuis le Puy-en-Velay fût la belle idée après une période un peu (trop) longue de confinement. Après cet période très étrange dans le monde,  la nature a pris une tout autre dimension !

Alors, que direz-vous d’emprunter le mythique GR 65, cet itinéraire balisé rouge et blanc ?   

Que ce soit pour quelques jours, quelques semaines, ou quelques mois, il y tout un tas de bonne raison de venir emprunter les Chemins de Saint-Jacques de Compostelle.  Un défi sportif, un voyage intérieur, l’envie de faire de nouvelles rencontres ou encore découvrir le charme de ses villages. 

Dans cet article, vous verrez que la ville du Puy-en-Velay, unique d’un prestigieux passé, est aussi LA CAPITALE EUROPEENNE des chemins de Saint-Jacques de Compostelle. Et comme vous le savez, il n’y a pas UN chemin pour se rendre à Compostelle, située dans la Province de Corogne en Espagne !  Mais alors la question qui se pose : quel sera ma ville « point de départ » pour entamer tout ou partie des chemins de Saint-Jacques  ? Ce choix pourrait être difficile mais vous allez vite comprendre pourquoi « la Via Piodensis » depuis la ville du Puy-en-Velay attire les marcheurs du monde entier !  Car c’est ici en Haute-Loire, au centre-est du Massif Central, que nous sommes partis nous reconnecter à la nature. 

 

INFO PRATIQUE : Avant de partir sur les Chemins de Saint-Jacques

L’équipement :

Avant de vous dégourdir les jambes et l’esprit, il ne faut pas négliger son équipement. LE POIDS du sac peut vite devenir un fardeau au fil des jours, des semaines ou pour les plus courageux des mois. Il vous faudra identifier : La période – le climat pour éviter d’emporter « trop » d’affaires. (Pour notre part, on a eu très chaud sur ces quelques jours en juin) ! En général et pour ce type d’aventure sur plusieurs jours, on conseille de porter un sac à dos équivalent à 10% de son poids. Du coup, on vous a dressé une liste (non exhaustive) du matériel de base à emporter dans n’importe quelle randonnée avec le système des 3 couches :

  • De bonnes chaussures de marche (pour limite la fatigue des pieds)
  • des tongs/sandales
  • t-shirt manche courtes (en laine de mérinos de préférence plus respirant et moins d’odeurs) /  + débardeur 
  • Chaussettes legeres et respirantes (2/3 paires) tout dépend de la taille de vos chaussures de rando (tige montante ou pas)
  • 1 legging (mérinos ou running qui sèche vite)
  • 1 ou 2 short légers 
  • un pantalon léger  
  • 1 polaire
  • Doudoune légère
  • un coupe vent Goretex 
  • 1 frontale 
  • 1 thermos  Hydroflask (ne pas se charger trop en eau, les villageois ou les bars acceptent volontiers de vous remplir votre gourde)
  • 1 backpack 50L Osprey

Optionnel : tente, sac de couchage, matelas. On vous recommande vraiment de privilégier la légèreté.

 

Itinéraire & hébergement 

Sur notre itinéraire, il y avait un peu de dénivelé. En général, les chemins sont plutôt roulants. Le choix du modèle de chaussures de randonnée reste personnel mais sachez que vous n’avez pas particulièrement besoin de chaussures montantes.

Une fois, votre itinéraire préparé, la question importante à aborder c’est l’hébergement. Au fil des kilomètres, et dans les villages, vous trouverez facilement d’agréables refuges et camping. Depuis le déconfinement, il y a moins de marcheurs venus de l’étranger, vous avez donc la possibilité de prévoir  « au jour le jour »  sans vraiment anticiper. (Ceci ne semble pas être le cas en tant habituel « avant le Covid19 »). Pour se rassurer et se fixer des étapes, on vous recommande donc de réserver et de contacter les hébergeurs.

SERVICE +++ : Autre option non négligeable, vous pouvez utiliser les services de la MALLE POSTALE. C’est un service de navette que ce soit pour vous ou vos bagages. Un service sur-mesure non négligeable pour vos randonnées.

Les voies de Genève, Cluny et Lyon rejoignent le Puy en Velay à travers les paysages chargés d’histoire. 

Les chemins de Saint Jacques par la voie de Cluny

Etape Saint-Jean Soleymieux à Montarcher en passant par Marols

Où dormir :

  • l’auberge de Marols (6 RUE DES PÈLERINS, 42560 MAROLS – 0983064096)_ une adresse immanquable qui se trouve être aussi un bon restaurant avec sa cuisine de terroir.

Ce village d’artiste tout en pierre était très calme lors de notre passage.  Ce passage c’est aussi l’occasion de découvrir Montarcher un autre village de caractère. D’ailleurs il se trouve être le plus haut village du département avec une vue sur  le Mont Mézenc à 360°.  

Etape Lavoûte-sur-Loire -le Puy-en-Velay

Où dormir :

Cet ancien moulin à eau, situé à 15 minutes du Puy-en-Velay, entièrement rénové est particulièrement ressourçant. D’ailleurs c’est l’un des rares hébergements accueillants du public les pieds dans la Loire. Et la cerise sur le gâteau, c’est leur concept de pâtisserie + herbergement. Vous pouvez faire le choix d’y déjeuner et de déguster l’une de leur délicieuse pâtisserie. Le combo parfait pour mon plus grand plaisir !

Alors avant  de relacer nos chaussures et repartir sur cette partie des chemins de Saint Jacques de Compostelle, on a profité du Luxe de ce coin nature. Et puis, il faut dire que le lever de soleil depuis les délices de Lavoute fût particulièrement ressourçant. 

chambre d'hôte à Lavoute-sur-loire

Itinéraire

  • DISTANCE : 15,6 KM 
  • DENIVELÉ : 550 mD+

Une étape vraiment dépaysante avec des passages TRES verdoyants. On a pu y  admirer les Gorges de la Loire, mais surtout un beau patrimoine comme le château de Polignac mais aussi la forteresse.
On a profité de l’air de campagne sur cette partie vallonnée entre plaine et foret.  De quoi éliminer nos gourmandises de la matinée et surtout déconnecter.

Départ depuis le Puy-En-Velay : la capitale européenne des chemins de Saint Jacques de Compostelle

Cette partie historique des chemins de Saint Jacques de Compostelle depuis le Puy-en-Velay offre un magnifique patrimoine et une nature authentique.  A vrai dire, il y en a pour tous les goût avec un sentiment de liberté, assez fort sur les chemins.  

Où dormir au Puy-En-Velay

  • DYKE Hôtel (adresse : 37 Boulevard Maréchal Fayolle 43 000 LE PUY-EN-VELAY) 
  • Appart’Hotel des Capucins (adresse : 29, rue des Capucins, 43000 Le Puy-en-Velay) extrêmement bien placé (directement sur le départ du chemin et à quelques mètres de la statue de Saint-Jacques. 
  • Les délices de Lavoûte : une merveilleuse chambre d’hôte avec sa vue bucolique sur la Loire à 15 minutes du Puy 

Où manger au Puy-En-Velay

Cette ville c’est aussi l’occasion de déguster les produits du terroir comme la lentille verte AOP.

  • La table du Plot (au coeur de la ville sur la célèbre place colorée du PLOT. 
  • Au restaurant La Distillerie (Adresse : 11, rue Porte Aiguière 43 000 LE PUY-EN-VELAY)
  • la Fabrique des Etoiles (fortement recommandé mais pas testé)
  • La MAISON VIDAL (Adresse : Place du Marché 43260 SAINT JULIEN CHAPTEUIL). A 15 minutes du Puy-en-Velay,  ce restaurant gastronomique est incroyable avec un mélanges de saveurs comme jamais testé auparavant.   

Que faire au Puy-en-Velay ?

C’est une ville qui réserve bien des surprises dans ces paysages volcaniques. Un patrimoine unique avec l’impressionnante Eglise Saint-Michel d’Aiguille perchée sur son piton volcanique de 80 m, sa cathédrale mais aussi la statue de notre Dame de France.  Les habitants les appellent leurs tours Eiffel. Et puis le Puy-en-Velay c’est aussi le charme de ses rues pavées et ses façades colorées.

On a pu ressentir un vrai dynamisme qui rejaillit sur les chemins de Saint-Jacques. Mais avant de partir, le moment  fort et tant recherché par les pèlerins se déroule à la cathédrale. C’est LA particularité de cette cathédrale la bénédiction par le père Nicolas et clou du spectacle : un passage « secret » par la porte centrale uniquement accessible par son escalier creusé dans la nef de l’Eglise.

Seul les marcheurs peuvent dévaler ces marches de la cathédrale. Au delà de l’aspect spirituel auquel je ne suis pas  sensible, je dois bien avouer que ce passage « secret » est vraiment impressionnant. Avant même de prendre le départ, on est plongé dans une atmosphère unique. Chaque visiteurs a eu un petit mot délicat à notre égard : « Bon courage, bonne marche », vous allez voir c’est magnfique la via piodensis ». De quoi partir booster avant de choisir notre pique nique.

Marcher sur les chemins de Saint Jacques de Compostelle : la « Via Podiensis »

Cette partie des chemin de Saint-Jacques de Compostelle est réputé par la diversité des paysages traversés. 

Le point de départ de la Via  Podiensis se fait sur la jolie place du Plot. D’ailleurs chaque samedi elle accueille des producteurs locaux. (lentilles AOP, champignons, fromages, fruits). De quoi partir avec un bon pique-nique dans le sac. Pour la suite, la coquille présente le long des pavés de la rue Saint Jacques,  guide les randonneurs !

1ère étape : Le Puy-en-Velay à Saint-Privat d’Allier

  • Localisation : Départ de la place du Plot en passant par la rue des Capucins 
  • ⏱ : 5h30 
  •  🏃🏽: 24 km 
  • ⛰ : Dénivelé : 
  • 👌🏻 : facile 
  • 🔭: Panorama sur les gorges de l’Allier, de nombreuses chapelles et sa campagne toute douce 

Tout en haut de la rue des Capucins, il y a la représentation de la statue de Saint-Jacques ! Ça sent le départ. Cette étape vous permettra  de découvrir le beau village de St- Christophe-sur-Dolaison, mais aussi La chapelle Saint-Roch de Montbonnet pour terminer à Saint-Privat d’Allier. 

C’est la première étape des Chemins de Saint-Jacques de Compostelle sur la voie qui mène à Conques. Elle domine les gorges de l’Allier sur les pentes du massif volcanique du Devez et de la Durande. On s’est arrêté boire un verre au bar le Kompostell avec quelques marcheurs rencontrés dans la journée. Ce lieu de passage est plutôt charmant et ce même sous la grisaille. 

Et puis entre nous, traverser ces petits villages c’est toujours une bonne occasion de faire une pause et prendre le temps… ce temps qui fait un bien fou au corps et à l’esprit.

2ème étape : Saint-Privat d’Allier à Saugues

  • ⏱ : 5h00
  • 🏃🏽: 20 km 
  • ⛰ : Dénivelé : 1040m
  • 👌🏻 : Moyen

Une étape sous la grisaille mais On a découvert un patrimoine incontournable avec la Chapelle de Rochegude et sa vue sur les roches de l’allier. Et même si nous étions sous la grisaille Monter a Rochegude (968m) vaut le détour avant de redescendre à Monistrol d’Allier, une commune mythique sur le chemin de St Jacques avec la découverte d’une nouvelle église romane. 

 

Au 7ème kilomètre après avoir emprunté un pont et profiter de sa rivière rafraichissante, vous découvrirez une chapelle sacrée : La Chapelle troglodyte de sainte-Madeleine. Avant de vous y rendre le petit village propose à la vente des bâtons et coquille Saint-Jacques.

3ème étape : Saugues (960m) au domaine du Sauvage (1292m)

C’était une magnifique et chaude journée. Du loin que je me souviens j’ai toujours entendu parler de la bête du Gévaudan sans même pouvoir situer la légende de cette histoire géographiquement. Le long de cette étape vous allez pouvoir en découvrir plus sur le village de Saugue dominé par la statue de la bête. Et pour aller plus loin, vous pouvez visiter le musée. => Musée de la Bête du Gévaudan à 40 km du Puy-en-Velay.

Dans un autre registre à Grèzes, il y a la Tour de Clauze, un ancien vestige de château. Tout y est calme et reposant. On salue quelques éleveurs de passage avec leur troupeau de vache. c’est dans cette ambiance toute douce qu’on arrive au domaine du Sauvage, notre dernièee étape pour cet aperçu des chemins de Saint-Jacques de Compostelle.

Parce que le chemin rend heureux….

Découvrir les Chemins de Saint-Jacques c’est l’occasion de se dépasser sportivement tout en profitant de la nature. Mais il ne faut pas oublier son patrimoine qui rend unique cette région.

Sachez que tout le monde ne prend pas les chemins de Saint Jacques de Compostelle à pied, il est possible de faire cet itinéraire en vélo voir même en vélo. Ça change un peu le sens du pèlerinage mais après tout pourquoi pas ?

J’espère que cette parenthèse nature vous donnera envie de faire un break dans cette jolie région de France et, qui sait, marcher quelques jours sur les chemins de Saint-Jacques de Compostelle. Si c’est le cas, alors n’hésitez pas à partager votre parcours et nous donner votre ressenti. 

Une découverte à pieds sur les chemins de Saint-Jacques de Compostelle avec le Puy Tourisme –réalisée en Juin 2020

 

Vous devriez également aimer

2 Commentaires

  • Répondre
    Lolli
    26 août 2020 at 11 h 12 min

    Un très bel article qui donne envie de chausser ses chaussures de rando et de se lancer ! Merci pour toutes ces belles photos 🙂

    • Répondre
      Unduvetpourdeux
      19 septembre 2020 at 15 h 55 min

      merci beaucoup c’est surtout hyper apaisant après Covid de se retrouver en pleine nature.

Répondre

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.