Pyrénées

Ascension du pic du Midi d’Ossau-2884m

jean pierre au lever du soleil
L’ascension du Pic du Midi d’Ossau, en voilà un sommet qui nous faisait envie depuis quelques temps.

Plus connu sous le Nom de Jean-Pierre, Le pic du Midi d’Ossau avec ses 2884 mètres d’altitude se place comme le toit du Béarn.  En réalité, le plus haut sommet est le Palas, (2974), mais il est beaucoup moins connu. 

C’est après avoir passé une nuit à la belle étoile en hiver au Pic de Culayaret (2289 m), qu’on s’est promis avec Camille d’y retourner pour la mythique ascension de Jean-Pierre. En réalité, il ne m’a pas attendu puisqu’en septembre dernier, il a gravit ce sommet seul en rando/trail. Le mois dernier, j’ai donc pu bénéficier de son expérience et sa reconnaissance du terrain pour cette belle course. 

Voici la trace de Camille a réalisée lors de l’ascension en septembre.



Avant de vous livrer notre expérience, il est important de vous donner quelques infos pratiques avant de partir. 
 

Ascension du Pic du Midi d’Ossau : Pratique

  • Localisation : Béarn Pyrénées
  • Durée moyenne : 7
  • Distance : 14 km
  • Altitude max : 2884 m
  • Dénivelé : 1470 m
  • Difficulté : Randonnée Alpine Difficile 
  • Panorama : à 360°
  • Type d’itinéraire Aller-retour
  • Conseils :  Il y a 3 cheminées à escalader, il ne faut donc pas sous-estimer ce sommet qui nécessite une bonne préparation, ainsi qu’une bonne dose d’expérience. 

Avant de partir :

Il s’agit d’une course sérieuse de haute montagne !

Il faut vérifier la météoet son matériel avant de s’y engager.

Où dormir avant/après le départ de cette course :

=> Réserver une nuit à L’hôtel du Pourtalet (avant ou après l’ascension) parfait pour s’y relaxer après l’ascension ! 

Matériel à emporter pour l’ascension du Pic du Midi d’Ossau

  • Corde 20×70 (pour les passages sur cheminée) 
  • Baudrier Petzl 
  • Assureurs
  • Mousquetons
  • Chaussures de randonnée cramponnable (si crampons nécessaires).
  • Casque Petzl ou black diamond (pour la partie à escalader -500 m d’escalade)
  • Lunettes de soleil Julbo 
  • Crème solaire 50 + Bivouak de la Gamme Outdoor
  • Goretex (coupe vent)
  • vêtements technique léger :
  • Pantalon de randonnée Columbia 

=> Option si ascension en hiver ou au tout début du printemps : 

Une fois le matériel emporté, sachez qu’il y a plusieurs voies pour faire l’ascension. Nous avons emprunté la voie en passantt par le col de Suzon (2127m).

 

Le Jour J : celui de l’ascension du Pic du Midi d’Ossau

Situé dans la partie béarnaise des Pyrénées (2 884 mètres), il ne faut pas confondre le Pic du Midi d’Ossau avec le Pic du Midi de Bigorre, qui se distingue par sa forme de dent. 
Ce jour là, je me suis réveillée sans grande détermination. L’itinéraire est très facile et agréable  jusqu’au col de Suzon (2127m).

Équipés de nos casques, baudriers, assureurs, mousquetons et corde, (crampons et piolet : il y a encore de la neige avec passage dans les nevets. ), je commence à sentir que l’ascension est un peu engagée. Au pied de la première cheminée, les choses sérieuses commencent et notamment après plusieurs changement d’itinéraire pour grimper les premières cheminées. Même si peu familiarisée avec la descente en rappel et l’escalade tout se passe plutôt bien dans ma tête. Il faut dire que Camille est expérimenté en escalade avec une bonne connaissance du terrain.  Finalement,  il ne tenait qu’à moi de continuer et j’ai eu peur en haut de cette seconde cheminée. Je vous laisse imaginer Camille me regardait et tirer la corde pour que je continue de grimper. Tout est toujours une question de perspective : 1 pas pour lui sur une prise en représente 1 et demi pour moi ! 

Malgré cette volonté de faire demi-tour, je suis déjà ravie d’avoir découvert cette partie de Jean-Pierre.  J’ai ressentie quelques bonnes sensations (une fois vachée sur la parois) mais aussi des moins bonnes  à appréhender.

ascension jean pierre au lever du soleil

 

 

Une ascension à (re)programmer bientôt ! 

Finalement, je me suis dit que ma sagesse sera récompensée la prochaine fois. D’ailleurs avec du recul, en redescendant, il était temps de partir car Jean-Pierre a fini totalement caché dans les nuages avec une météo très incertaine.

Retenez que la difficulté (selon le profil de grimpeur) se trouve, uniquement, dans l’ascension des 3 cheminées. En effet, il ne restait « que » 500 m de dénivelé pour le sommet. Alors en redescendant, je me suis promis de terminer, tous les deux, ce qui était largement entamé  dans l’été ! 

La bonne nouvelle, on pourra même envisager (si la météo le permet) un bivouac au sommet. 

En tout cas, profiter du grand air de la montagne, se dépasser sur ce beau terrain fait un bien fou ! 

Et vous, l’ascension du pic du midi d’Ossau vous tente pour cet été ? Ou vous avez déjà eu la chance de profiter de sa vue panoramique au sommet ?

En définitif, les Pyrénées sont vraiment l’un de nos terrains de jeux favoris.

 

Une demi-ascension réalisée le 30 mai 2020 sur le toit du Béarn !

Et si vous planifiez de réaliser ce sommet, n’hésitez pas à épingler cet article pour plus tard ! 

 

Vous devriez également aimer

Aucun commentaire

    Répondre

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.