France Pyrénées

Ascension pic du Canigou et Bivouac au sommet

Faire l’ascension du pic du Canigou, sur 2 jours avec une nuit au sommet : en voila une bonne idée !  Considéré comme le sommet sacré des catalans avec ses 2 784 mètres d’altitude, il domine la chaine des Pyrénées Orientales sur le massif du Canigou et offre une vue imprenable sur toute la plaine du Roussillon.

Avant de vous livrer le détail de notre itinéraire et notre équipement pour le bivouac au sommet, sachez que cette ascension offre plusieurs panoramas exceptionnels. De passage pour des vacances en Catalogne, on ne pouvait pas manquer ce sommet immanquable des Pyrénées orientales ! 

Pour celles et ceux qui sont intéressés par cette ascension, sachez qu’il y a plusieurs itinéraires bien moins engagé que le notre en empruntant un autre point de départ que celui de Vernet-Les- Bains.

INFO PRATIQUES : Avant de partir

Il s’agit d’une course sérieuse de haute montagne  et il faut vérifier la météo et son matériel avant de s’y engager (surtout en hiver).

ASCENSION du Pic du Canigou depuis Vernet-Les-Bains :

📍: Pic du Canigou-  Pyrénées orientales –  2784 m => DEPART DEPUIS VERNET-LES-BAINS

⏱ : 5h30 (rythme soutenu)

 🏃🏽: 14,5 km (aller) 

⛰ : Dénivelé : 2198 m (aller)

👌🏻 : Difficile sur cette portion  – (il existe plusieurs types d’itinéraire selon le niveau de marche de chacun )

🔭: Panorama à 360° sur le massif du Canigou et la plaine du Roussillon

 ⛺️ : bonus –  bivouac magique au sommet (emplacement petit)

Où dormir avant le départ pour le Pic Canigou :

=> Si vous partez comme nous à la journée, on ne peut que vous recommander le Bivouac au sommet : l’emplacement est petit donc on a eu la chance d’être que deux couples ce soir là au sommet. 

=>  Réservez au Canigou Lodge, une chambre d’hôte devant laquelle nous sommes passés à pieds en prenant le départ depuis Vernet-Les-Bains. 

=> La plupart des randonneurs coupent l’ascension du Pic du Canigou en passant une nuit 

  • Au refuge des Cortalets => si vous choisissez de faire l’ascension en 2 jours. Il s’agit du plus haut refuge du massif du Canigou avec ses 2151 m. Refuge gardé par  THOMAS DULAC de (mi-mai à début octobre) / tél : 04 68 96 36 19
  • Voici Les Tarifs du Refuge des Cortalets

Comment se rendre à pieds au Refuge des Cortalets :

Vous avez plusieurs possibilités depuis  :

  • Fillos par le col des Voltes (3h30 de marche) = Parking au col des Millières
  • Los Masos : (3h30 de marche) = parking est au bourg de Los Masos de Valmanya
  • Villerach : (4h de marche) = chemin qui passe au Roc Mosquit
  • Taurinya : sentier de Llasera et du Roc Mosquit
  • Vernet-Les-Bains : Comme nous en se garant un peu plus dans les hauteurs, panorama grandiose

Pour se rendre au refuge : il vous faudra être accompagné d’un 4×4 à réserver en amont auprès d’une compagnie pour  l’ascension jusqu’au refuge.  L’accés à ces routes étant réglementé par arrêtés préfectoraux, on vous recommande de vous adresser à l’office du tourisme ou directement au gardien du refuge en le contactant par mail ou téléphone. 

POINT ACTU – à noter : Le refuge des Cortalets a une capacité d’accueil réduite avec un protocole de mesures sanitaires strictes lié au covid-19  ! 

Pour vous rendre à ces refuges à pieds et notamment pour l

Le refuge n’est donc plus accessible en voiture particulière, il faut faire l’approche en marchant. Il existe d’innombrables sentes agréables, je vous renseigne ci-dessous sur les cinq principaux :

Matériel à emporter pour l’ascension du Pic du Canigou :

    • Chaussures de randonnée ou chaussures de Trail

=> Amanda (modele Columbia) – Camille porte le modèle Raptor de La Sportiva

Equipement pour le Bivouac :

On a inauguré notre nouvelle tente MSR achetée durant le confinement ! Bien plus légère que notre tente 3 saisons de  The North Face . (Modèle équivalent car la notre a plus de 6 ans). 

Pour le campement/ dîner : 

Une fois le matériel emporté, sachez qu’il y a plusieurs parcours pour faire l’ascension du Pic du Canigou depuis :

 

1- Le Pic du Canigou depuis Vernet-Les-Bains (745m):

Départ 16h00, on s’est garé un peu après le village de Vernet-les-Bains (notre point de départ), on a ajusté les bretelles de nos sac-à-dos, serrer fort les lacets de nos chaussures de trails avant de prendre le départ pour l’ascension du toit des Catalans.  Et maintenant, il n’y a plus qu’à grimper… et s’enchainer 14,5 km et 2198 mD+.  Juste ça !

De loin mon ascension la plus difficile du déconfinement, ça ne fait que grimper et s’y on y ajoute la chaleur, c’est juste bien sportif. Les premiers mètres de dénivelés sont agréables dans une forêt ombragée avec un petit passage au dessus  des Ruisseaux. Puis, vient la verdure, les passages dans les fougères, ronces et petits arbustes qui griffent les mollets. ah oui, j’oubliais quelques piqures d’orties sinon ce n’est pas drôle. 

Une fois passé ces montagnes verdoyants, on enchaine sur un terrain bien plus rocailleux. 

Et arrivés au sommet, la satisfaction est TRES grande. Après 5h30 d’effort, j’étais soulagée de pouvoir, ENFIN, souffler et avaler une bonne collation au sommet.  Mais avant ça, on s’est suspendu à La Croix (symbole du sommet) comme des enfants. C’est d’ailleurs, nos voisins de bivouac qui ont immortalisé ce souvenir.

Le panorama à 360° est fabuleux : La Méditerranée à l’est, la frontière Espagnole au Sud et un nombre incroyable de sommets sur la plaine du Roussillon.  C’était vraiment magique ! 

Alors certes on a avalé du dénivelé en choisissant ce trajet (14,5km -2198mD+) mais quand on ajoute l’option bivouac au sommet, c’est juste la « Cerise sur le gâteau ». C’est exactement ce qu’on aime en rando/trail la satisfaction que tu ressens en fois l’effort passé. 

randonneuse dans le massif du canigou

2 -Bivouac au Pic du Canigou

L’installation de notre campement se fait rapidement, on ne prend même pas la peine de mettre le double toit. Les conditions météo étant clémentes c’était vraiment très agréable. j’ai pu dans la nuit ouvrir les yeux et observer toutes ces étoiles. 

Le lendemain matin, la lumière étaient spectaculaire. Et qui dit vue EXTRA-ORDINAIRE dit foule de 10 personnes au Pic dès 5H30 du matin. Du coup, s’extirper du duvet fut bien plus difficile que d’habitude.

Finalement c’est assez tôt que nous sommes redescendus. Et pour une fois le retour m’a paru si long. Je crois que même le dénivelé négatif fatigue tout autant mentalement !

bivouac au pic du canigou

lever de soleil depuis le pic du canigou

 

 

Une expérience inoubliable à marcher pendant des heures en se dépassant avec les 2198 m D+. En résumé, on a marché, avaler du dénivelé tout en profitant de cette belle journée ensoleillée.  

Alors elles vous êtes partants pour l’ascension du Pic du Canigou ? Peu importe votre challenge et point de départ, vous verrez il s’agit d’une course qui offre de belles perspectives. 

Une ascension réalisée le Samedi 11 juillet 2020 avec un superbe bivouac au sommet  

Et si vous planifiez de réaliser ce sommet, n’hésitez pas à épingler cet article pour plus tard ! 

Vous devriez également aimer

Aucun commentaire

    Répondre

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.