Automne France Médoc Atlantique

Médoc atlantique : Road-trip en Californie Bordelaise

En cette fin de printemps, sans aller vraiment loin, nous sommes partis dans le Médoc à la découverte de ses plages, ses lacs, ses vignes et ses grandes étendues sauvages que nous parcourons que trop rarement.

Et oui, élargir son horizon c’est bien, mais re(découvrir) une partie de sa région, c’est encore mieux !

A vrai dire, c’était comme des vacances d’été à la mer mais avant les GRANDES vacances !

Au programme de ce week-end prolongé surfer, se balader, skater, tout simplement vivre dehors car on s’y sent bien !

Retrouvez notre road trip sur 5  jours ainsi que toutes les informations pratiques ! 

Nos incontournables à vivre dans le Médoc !

Si vous ne savez pas quoi faire, ou bien en manque d’idée ? Un conseil  : Oubliez les écrans vous serez bien occupé au grand air sur ce programme de 5 jours. Et oui tout se passe dehors dans le médoc, en communion avec la nature et les éléments.

A première vue, il y  a des activités pour tous les goûts. D’ailleurs, vous le verrez sur la carte ci-dessous, la destination Médoc Atlantique, c’est cette partie de la Gironde très étendue entre plages océaniques et estuaire.

Jour 1 : Lacanau: entre lac, océan et forêt 

Pour commencer ce road trip de 5 jours, ça se passe à 1 heure de Bordeaux  pour rejoindre LACANAU.

En tout premier lieu et pour se mettre dans le bain, que pensez-vous d’une petite virée en paddle au canal de l’étang ?

Une belle entrée en matière avec une session toute douce à profiter de la fraicheur du lac. A tel point, que j’ai tout fait pour éviter la baignade. Mais ça, c’était avant que Camille en décide autrement. Je vous laisse imaginer la suite…C’est dire si j’étais contente d’être tombée à l’eau.

Pour tout dire, nous sommes habituellement chanceux sur les conditions météorologiques mais la tempête Miguel en a décidé autrement et s’est invitée à Lacanau Océan ! Pour autant, ça n’a gâché en rien nos moments !

Finalement, après une petite balade en forêt, on est venu observer l’océan depuis la plage centrale de Lacanau connue des surfers, notamment.

Mais ce jour-là, c’est la nature et les éléments qui ont fait le spectacle : Un océan déchainé dans ce tourbillon de sable.

 

paddle sur le canal du GUA à lacanau

dans les pins de Lacanau

Aussi et en plus d’être une valeur-sûre pour le surf, la voile et autre sport de glisse, les événements climatiques nous ont  permis de profiter de bonnes adresses : 

Tout proche de la plage, ce bar à huîtres propose une belle carte avec des produits exclusivement locaux. En tout cas, leurs huitres sont affinées dans le Médoc et plus précisément dans l’Estuaire de la Gironde.

Camille s’est laissé tenté par une demi-douzaine d’huitres mais pas seulement… A vrai dire, on n’a pas résisté au fish & chips. Il faut dire aussi que le cuisinier le prépare avec du dos de cabillaud. Donc, sans surprise, on accorde une mention très spéciale également pour ce plat !

Outre cela, quand on déjeune dans un nouveau restaurant la nourriture est primordiale mais l’accueil l’est tout autant.

Chez Fred’O, vous ne serez pas déçu ! L’accueil est très chaleureux et ce même quand la tempête se déchaine à l’extérieur. C’est pour cela que nous avons hâte d’y retourner pour y découvrir également  leur tout nouveau concept store accolé au restaurant !

Diner avec vue au bord du lac ! Le restaurant La Conche est situé juste au dessus de l’école de voile. A ce propos, il a récemment fait peau neuve : bardage en bois, luminaire moderne, ce restaurant/bistrot propose de délicieux plats à base de poissons.

Il faut aussi dire que sa proximité avec notre hébergement était très pratique.

 

Plus tard, nous avons donc regagné le Lodging du Lac. Un camping avec un large choix d’hébergement insolite tout en bois. Il y a même des petites cabanes perchées. Et puis si vous avez l’occasion d’y aller, vous serez même accueilli par des dizaines de petits lapins et ce dès votre arrivée.

 

Jour 2 : Dans les pins aux abords du lac de Carcans-Maubuisson

On reprend la route en direction du lac de Carcans-Maubuisson situé à seulement 15 kilomètres de notre premier logement.  Nous découvrons en premier notre hébergement : une tente plutôt très confort  au camping Huttopia.

Tout était si paisible : le camping est exclusivement piéton et vous pouvez emprunter une petite « brouette » pour transporter vos valises à l’intérieur du campement. Il s’agit d’un endroit vraiment authentique au coeur de la pinède. D’ailleurs, on a pris le temps de savourer sur notre petite terrasse les doux rayons du soleil. Il faut dire que c’était un peu inespéré après la tempête !

Plus tard, on est parti profiter du lac (situé à deux minutes à pied). Plutôt agréable en cette fin de printemps. J’en ai profité pour essayer mon nouveau longboard. c’était juste parfait le long des pistes cyclables en bordure du lac et ce n’est pas Camille qui dira le contraire.

En soirée, avant de déguster une pizza on est retourné au bord de l’océan. D’ailleurs nous n’étions pas les seuls. Certains avait même installé des fauteuils pour admirer le coucher du soleil et observer ces vagues déchaînées. Un beau moment !

Vendays-Montalivet : Le poumon de la Californie Bordelaise

Vendays-Montalivet vous connaissez ? C’est cette station balnéaire où il fait bon vivre.

La poursuite de notre road trip continue, ce troisième jour, sur la route 33 ! Ce n’est pas la route 66 mais bien la 33 en rappel à notre département. Mais la similitude avec une partie du continent américain ne s’est pas arrêtée là et c’est assez troublant.

Alors pour les amoureux de glisse, venez profiter des vagues et découvrir leur superbe Skate Park !

A ne pas rater : le Skate-Park de Montalivet-Les-Bains

Installé à proximité de l’océan, ce skate Park est un espace plutôt grand de 331,50 m2. Impossible de ne pas faire le parallèle avec celui de Venice Beach que nous avions adoré.  Vous verrez il est équipé de plusieurs éléments techniques pour les skates que je ne serais vous lister. Et puis vu dans haut, il est très graphique.

 

Déjeuner : Chai Simone

On y a dégusté des plats très créatifs avec des produits de saison. De la couleur dans l’assiette mais aussi et surtout du goût. Le chef cuisinier avait carte blanche ce jour-là et n’a pas manqué de nous faire voyager.

Un mélange de saveur asiatique mais pas seulement. et pour les prix, faites nous confiance vous serez bluffé par le rapport qualité prix. C’est d’ailleurs leur volonté permettre à tout le monde de mangez sainement avec une carte de prix maitrisés.

Tout y est jusuqu’à la décoration qui vous plonge directement en Californie. D’ailleurs, vous pouvez y découvrir une magnifique série de photos  sur les MNS de Vendays-Montalivet réalisée par le photographe Greg Bronard.

 

En selle avec Pumba & Irish au club équestre de Vendays-Montalivet

Ensuite, rien de tel qu’une balade digestive au bord de l’océan. Mais attention pas n’importe quelle balade. En effet, en tout début d’après-midi, nous avons regagné le club équestre de Vendays-Montalivet. Jusqu’à maintenant, je n’avais jamais fait de balade à cheval sur la plage à marée basse.

Dorine et son mari Boris nous ont  accueilli parmi tous leurs animaux dans leur centre équestre. On peut même dire que c’est une mini-ferme car en plus de proposer des sorties à cheval, vous pouvez savourer des moments de partage avec leurs chèvres (très dociles) leurs poneys, et même leur Lama.

Il ne faut surtout pas oublier de réserver en avance car l’activité dépend aussi des marées et comme vous l’avez compris elle se pratique uniquement à marée basse.

Une balade dynamisante le long des vagues

Pour s’y rendre, prenez la direction du Camping, ce centre équestre-mini ferme se situe tout au bout à 500 mètres de l’océan. A l’entrée, si vous n’êtes pas client comme nous, il vous faudra laisser votre carte d’identité.

Ça vaut vraiment le coup et même pour les enfants avec une sortie poney au bord de l’eau. Et la ce sont les parents qui peuvent guider l’animal toujours en compagnie d’une accompagnatrice.

Une belle nouvelle expérience mais je dois avouer que je suis beaucoup moins à l’aise que Camille.

Pour tout savoir, rendez-vous sur leur site.

  • Notez que ce type de sortie est uniquement possible d’avril à septembre
  • Durée de la sortie = 1 heure avec une monitrice
  • Tarif = 28 € pour les adultes

Surfer au Gurp sur une plage de dunes et bunkers colorés

Pour terminer cette belle journée, direction la plage du Gurp à Grayan-et-l’Hôpital. Dès notre arrivée au parking, nous avons le choix pour stationner. C’est trés appréciable de ne pas tourner plusieurs dizaines de minutes avant d’aller surfer.

Dans cette étendue immense de sable de fin, on a le sentiment d’avoir l’océan rien que pour nous.

Mais la découverte ne s’arrête pas à ses vagues. Cette plage est le témoin du passé !

En effet, vous ne pourrez pas manquer  les nombreux Bunkers de la deuxième guerre mondiale et si vous avez un peu de temps vous pourrez y admirer le travail des artistes sous forme de tag /graffitis parfois très réussis.

Mais cette fin de journée, on a décidé d’aller surfer. On dépose nos affaires sur ce sable blond doré avant d’enfiler notre combi. hop hop planche sous le bras c’est parti pour une session rafraichissante. D’ailleurs ça tombe bien, les conditions sont parfaites pour moi avec des vagues plutôt petites, ce jour-là.

Une première pour nous tout proche de Vendays-Montalivet. Ce sont un peu les endroits cachés du Médoc qui nous ferait largement délaisser certaine plage réputé de gironde en plein été.

Faites nous confiance, la plage du petit Nice et le Porge sont vraiment très agréables. La plage du Gurp quant à elle en plus de son immensité est tranquille.

Attention, si vous venez avec des enfants, et en fonction de la période de l’année, il peut arriver que les plages ne soient pas surveillées. Quoi qu’il en soit, il vaut mieux rester toujours vigilant, adulte ou enfant !

Un autre spot de surf bien réputé pour le surf  le « Pin sec » à Naujac-sur-Mer.

plage du gurp dans le médoc pour le surf

 

Dormir à Hourtin dans un Village Western

Pour les amoureux d’équitation mais pas seulement dépaysement garanti dans ce Village Western et Ranch Resort, entièrement repensé et agencé  par Arnaud, son propriétaire.

En plus d’une ambiance très marquée et ce dès notre arrivée, l’atmosphère de ce soir là était particulière. Une ambiance vraiment unique liée à un bel événement : « le championnat international d’équitation Western ».

le concept du village est unique en France, il ne s’agit pas d’un simple camping de Mobil-Home, Arnaud choisit avec soins des activités et thématique de l’ époque  western de l’ouest Américain.  Vous y découvrirez même des tipis.

A titre d’exemple, les enfants peuvent s’immerger dans l’histoire du monde et des techniques en pratiquant une activité telle que la recherche d’or. Evidemment Arnaud ne s’est pas arrêté là puisqu’il y dépose de véritables petites pépites d’or ! Là bas on ne fait pas les choses à moitié.

Un endroit vraiment original qui doit être agréable de partager avec des enfants.

JOUR 4 : Le Médoc entre MER & TERRE

Plus tard, nous avons rejoint Saint-Vivien du Médoc pour une espace en kayak avant d’entamer la visite de la propriété Domaines UIJTTEWAAL

Douceur et authenticité en kayak,  sur le Canal du Gua, à Saint-Vivien de Médoc

C’est à Saint-Vivien du Médoc que nous poursuivons pour une sortie en kayak sur l’estuaire de la Gironde.

Pour la petite histoire, ce port a été façonné et aménagé par l’homme.

C’est directement au  Kayak Café que nous retrouvons Mélanie et son mari. Vous avez le choix entre kayak ou canoë !

On s’empresse d’embarquer à bord de notre kayak double . Et  c’est parti pour une découverte paisible le long de ce cours d’eau boisé.

Plusieurs branchages et troncs donnent du relief. Sur l’ensemble du parcours, on a pu apprécier son côté sauvage et parfois même s’y frotter.

Ce qui est fascinant c’est que tout en silence, on a pu observer la nature de tout près. Il parait même qu’on peut approcher intimement différentes espèces d’oiseaux et des tortues.

Plus tard, Après cette belle balade en kayak, on déjeune sur place, au Kayak Café, au port de Saint-Vivien-De-Médoc

Il propose une formule Kayak plus menu à une vingtaine d’euros.

Vous retrouverez leur horaires d’ouverture de ce petit restaurant sur leur site. Et n’oubliez pas de réserver car aux beaux jours cet endroit est très prisé.

On y mange trés bien uniquement des produits frais et locaux. Des huîtres du médoc, des rillettes de thon à la spiruline (algue locale de couleur verte) produite à seulement quelques kilomètres.

  • Boisson et limonade des frères Menau à Saint-Loubès
  • Huitres et gambas Bio de la Petite Canau situé directement à Saint-Vivien-De-Médoc
  • la « Spiruline de la Pointe d’argent » de Saint-Vivien-De-Médoc
  • bière artisanale « la Tour Noire » de Saint-Vivien-De-Médoc
  • Fromage de chèvre – Téaldi de Saint-Yzan-du-Médoc
  • fromage blanc de Venday « EARL Baren de Matte »
  • le Pain  » le fournil de Nicolas et Céline » au Bourg de Talais

Bref, une liste non exhaustive de toutes les spécialités que vous pouvez goûter à leur restaurant du producteur à l’assiette !

le canal du gua à saint-vivien-de-médoc

 

Au coeur des vignes médocaines

Après une balade sportive au coeur des éléments, on est accueilli par Elise, la fille des propriétaires et responsable adjointe, du Domaines UIJTTEWAAL du Château Saint-Hilaire.

Il faut noter que les terres viticoles du Médoc sont d’anciens marais en partie asséchées par les Hollondais au XVIè siècle. Sans ça il serait impossible aujourd’hui de cultiver des vignes. Son papa a débuté en plantant ses premières vignes en bordure d’estuaire de la Gironde. Aujourd’hui c’est 60 ha de vignes situé sur 4 communes.

Pour nous c’était un château Gemeillan de 2014 et un château Saint-Hilaire de 2015 puis 2019. Et puis ça tombait bien, car nous avons pu acheter sur place quelques bouteilles et notamment pour offrir à la fête des pères.

Je vous recommande la découverte de ce château. Elise est vraiment passionnée par son métier et se fera un plaisir de vous faire la visite du domaine et vous expliquer toutes les étapes et quelques uns de leur secret dans l’assemblage des cépages.

Prenez le temps de réserver votre visite avec dégustation car elle est gratuite.

 

Soirée guinguette et dîner au relais de Sophie

Située au port de Talais cette petite guinguette est exceptionnelle.

Et pour les plus chanceux vous y croiserez peut-être Jean Dujardin qui a investit dans le coin.

Pour les plus motivés, un itinéraire de randonnée vous donnera l’occasion de découvrir le marais et le port ostréicole. En tout cas si vous voulez déguster des huitres, foncez au RELAIS de Sophie situé sur le port de Talais

Attention, un restaurant est aussi situé dans le bourg de Talais. Celui dont je vous parle est situé dans une petite cabane guinguette au charmant petit port ostréicole de Talais.

Diner avec vue sur l’estuaire et un coucher de soleil exceptionnel. On savoure ce petit port de bout du monde dans un environnement calme.

Dormir à Soulac-sur-Mer au Camping des pins et découvrir leur nouveau concept des Frères Nicolls

Les Frères Nicolls, c’est ce nouveau concept surprenant au calme dans la pinède de Soulac-sur-mer mais pas seulement… c’est un lieu de partage où vous pouvez travailler, manger ou tout simplement profitez de l’environnement paisible et notamment de la piscine. Habituellement, je n’aime pas vraiment comparer des endroits entre eux ou même des villes, mais la il faut avouer que cet immense espace à la décoration léchée et vintage qui me rappelle un super concept en Californie du côté d’OJAI. En effet, barbecue, plantes grasses dans cet esprit surf, skate, tous les ingrédients sont réunis.

Et ce qui est touchant, c’est que la naissance de ce lieu est l’idée d’une famille : Deux frères et leurs femmes.  Juliana et Nicolas n’ont pas manqué une occasion de nous évoquer toutes leurs belles  idées.

Les Frères Nicoll’s est un lieu unique et original de la nouvelle Californie Médocaine, à Soulac-Sur-Mer.
Nous avons passé la nuit dans leur camping qui se situe juste en face. Actuellement il y a du changement qui s’opère, les mobil-homes sont remplacés par des hébergements en bois et pour certains par des logements insolites.

L’atmosphère vous fera certainement penser à la Californie mais n’oubliez pas vous êtes en Californie Bordelaise

à Soulac sur mer chez les Frères Nicolls à Soulac sur mer chez les Frères Nicolls

 

Les Frères Nicolls à Soulac sur mer

Fin du road-trip jusqu’à la pointe de Grave

  • Balade à vélo sur la piste cyclable des Arros-Soulac

Mais avant de découvrir l’emblématique phare du Cordouan, en piste dans le Verdo-sur-Mer au milieu des pins.

Le centre de Soulac-sur-mer est trés charmant avec ses petites habitations en briques rouge et de ses villas soulacaises datant de la fin du XIXème.

Après avoir récupéré nos vélos auprès de la location de cycle Cyclostar dans le charmant centre ville de Soulac-Sur-Mer, nous empruntons la rue de la plage pour rejoindre la piste cyclable des Arros.

balade en vélo à Soulac-sur-mer

  • Une pause déjeuner iodée à la pêcherie

La visite du phare est possible depuis le Verdon mais aussi depuis Royan.

  • Un moment hors du temps à découvrir le majestueux phare du Cordouan

Ce dimanche là, on a croisé fort les doigts pour bénéficier d’une météo clémente. Tant est si bien que nous avons pu découvrir ce symbole de la monarchie Française : le phare du Cordouan.

Tout d’abord, il faut dire que Le phare du Cordouan est l’incontournable de la région dans un cadre unique ! En effet, à bord de l’une des vedettes de la bohême, nous avons embarqué pour 3/4 d’heure de navigation, soit 10 kilomètres, avant de rejoindre « Ce joyau d’architecture conçu à la gloire des rois de France » il y a 400 ans.

Plus qu’une expédition une aventure ! Il vous faudra prendre en compte les marées (ce jour-là : coefficient 58).  A vrai dire, il est important de noter que vous ne serez pas seul sur le bateau mais une petite centaine. (Ce qui est déjà beaucoup, à mon goût). Après cela, on vous débarque par petit groupe à bord d’un Chalon à roue avant de terminer la visite à pieds. Au point qu’une fois sur place, on se sent vraiment petit face à cet édifice de plus de 67 mètres de hauteur.

15h23, c’est l’heure à laquelle les gardiens, Thomas et Benoit, nous accueillent devant la grande porte en bois de l’entrée du phare. La visite est libre, alors on entame la grimpette des 301 marches.

Classé monument historique en 1862, ce phare illumine depuis 1611 les côtes girondines et charentaises.

Vous verrez depuis tout en haut la vue est vertigineuse. Mais avant d’atteindre le sommet, il vous faudra emprunter les 301 marches pour y découvrir un magnifique panorama.

La particularité de ce phare, en plus d’être le plus ancien phare de France en activité, c’est qu’il est habité par deux gardiens à l’année. Une équipe de 4 personnes effectue les rotations. Mais sachez que ce phare n’a jamais été abandonné ne serait-ce qu’une nuit depuis 400 ans.

Informations pratiques 

  • Visite possible au départ de Port Médoc
  • L’accès au site se fait uniquement par bateau à marée-basse.
  • Visite du phare possible : de Avril à Octobre
  • Tarifs =  44 euros/ adulte (incluant l’entrée du phare)  et 49 euros en Haute-Saison (de juillet à août).
  • Emportez des vêtements étanches/ adaptés car une partie du trajet sera à faire à pieds (sur le sable et parfois dans l’eau)

Pour la petite info, sachez que le phare du Cordouan est candidat pour une inscription sur la liste du patrimoine mondial de L’UNESCO.

gardien du phare du cordouan

le phare du cordouan vu du ciel

le phare du cordouan vu du ciel

 


On espère que le détail de ce programme de 5 jours dans le Médoc inspirera vos prochaines envies d’évasion dans la région. A deux pas de la maison, on a découvert ce petit paradis sauvage ! Donc, comme vous l’avez deviné, on a apprécié pousser plus loin nos habitudes de week-end tout en profitant pleinement de ce qui nous anime : les sports de glisse et l’aventure !

En toute sincérité, on espère que les Bordelais explorerons davantage et sans limite toute l’authenticité de Médoc Atlantique. En un mot : Explorez !

Alors, vous êtes partants pour l’aventure ?

Une escapade ressourçante qui s’est déroulée du 7 au 10 juin 2019 en collaboration avec l’office du tourisme de Médoc Atlantique.

n

Vous aimerez aussi ...

6 commentaires

  • Répondre
    Nathalie
    8 août 2019 at 17 h 23 min

    Un très bel article qui me fait revivre des souvenirs dans la région et la vidéo fait rêver. Merci

    • Répondre
      Unduvetpourdeux
      8 août 2019 at 17 h 43 min

      Merci beaucoup du compliment ! ravie que ça vous plaise

  • Répondre
    Lolli
    14 août 2019 at 13 h 01 min

    C’est toujours un émerveillement vos articles 🙂 Et cette complicité c’est magnifique 😉

    • Répondre
      Unduvetpourdeux
      23 septembre 2019 at 7 h 56 min

      Tu sais que tu as toujours des mots touchants qui nous poussent à continuer. Mille merci de nous lire.

  • Répondre
    Juliette Hortin
    7 septembre 2019 at 8 h 58 min

    Ça donne juste très envie ! Mis à part certains lieux dont le phare de Cordouan je connais mal cette partie de ma région et je sens que je vais y remédier très vite !
    Merci tout plein

    • Répondre
      Unduvetpourdeux
      23 septembre 2019 at 7 h 46 min

      Bonjour Justine, Mille merci pour ton retour.
      Tout comme toi et même si nous ne sommes pas loin, on connait trop mal le Médoc. Le phare du cordouan fût une vraie belle surprise. Une découverte qui se mérite à la journée mais quel sentiment unique quand tu arrives au pied de ce phare chargé d’histoire.
      belle semaine

      Amanda

    Répondre

    *

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.