Non classé

Le départ pour l’Alaska : « Un passeport pour deux » ?

Il est 4h45, le réveil est bien matinal pour se rendre au Terminal 1 de Paris Charles de Gaulle.

Arrivés à 6h30 à l’aéroport et bons derniers pour l’enregistrement des bagages, jusque là tout est habituel ;-). Décollage prévu à 8heures.

Bien chargés aussi, puisque nous avons chacun 1 backpack, 2 bagages à main et le Paddle gonflable !

Comme sur tous les vols, il y a une restriction de poids de 23 Kg par personne et répartis sur 2 bagages. Donc  ces 3 sacs nous embêtent pas mal pour l’enregistrement !!! Mais, on a une petite «astuce » à la Mac Gyver : « Le film étirable » (acheté la veille en grande surface) !!!

L’idée c’est de regrouper les 2 backpacks en les attachant ensembles ! Et là, on a un seul et unique bagage.

– L’avantage : les sacs sont protégés !

– L’inconvénient (parce qu’il y en a un) : si il y a perte des bagages et bien ce sera les 2 sacs d’un coup !!!!!

Jusque là, tout va bien … On est HAPPY ! C’est le début des VACANCES !

Sauf que les péripéties commencent déjà.

Arrivés au desk pour s’enregistrer, passeports à la main, billets imprimés et sourire aux lèvres, le personnel de la compagnie Icelandair nous précise que le passeport de Camille pose problème ! Effectivement, il est légèrement cisaillé sur les contours de la photo. A ce moment bien matinal, on ne percute pas le réel problème !

En fait le territoire américain, encore inconnu pour nous (contrairement à l’Asie) soumet les voyageurs à des exigences beaucoup plus strictes et ça, nous ne l’avions pas anticipé.

Le personnel nous explique que le passeport étant abimé, il est possible qu’à notre arrivée en Alaska, nous soyons renvoyés en France et au mieux en Islande ! Je corrige : que Camille soit renvoyé !

Tout le monde s’agite, un responsable de l’aéroport et la police aux frontières sont venus pour examiner le passeport. Leur crainte n’est pas tellement pour nous mais pour eux … ils risquent de recevoir une amende en cas de refus sur le territoire américain.

En insistant un peu avec le sourire, « Remember to smile everyday », nous avons pu embarquer et même obtenir des places en classe affaires 😉 !

Une petite pensée nous traverse alors l’esprit :

–       soit on a vraiment de la chance

–       soit ils se sont dit que nous n’allions pas aller bien loin avec ce passeport, donc autant rendre la chute de ce début de vacances moins tragique.

On est serein mais pas encore tirés d’affaire !

Après 2h45 de vol, nous arrivons en Islande à l’aéroport de Keflavik (9h heure locale) pour une escale de 6heures.

C’est l’occasion pour nous de retourner profiter brièvement de ce magnifique pays, parcouru en partie en novembre dernier. Nous prenons un bus direction le centre ville de Reykjavik (environ 45 min de trajet). Le ticket de bus nous reviens à 12 euros par personne et pour l’aller.

Il est encore tôt, mais avec le décalage horaire un petit creux se fait ressentir. Aussi nous décidons de retourner dans un super café du centre ville : « The Laundromat Café » tout près de Harpa.

C’est un café – restaurant très sympa dans un cadre atypique. Des mappes monde tapissent les murs et les livres classés par couleurs habillent le bar.

Au sous-sol, il y a une sorte de garderie pour les enfants avec des grosses machines à laver rouges comme le nom du restaurant l’indique.

Au menu du jour ce sera :

–       « dirty brunch » (un copieux brunch salé) (2690 Kr)

–       jus de fruits mixés pomme –mangue et menthe (900 Kr)

–       « skyr. Is » à la myrtille pour 1100 Kr

Pour information, le Skyr.is est un yaourt très épais, hyper-protéiné. On en trouve uniquement dans les pays nordiques. Il a plusieurs saveurs notamment vanille, myrtille, poire et c’est un vrai délice. On pourrait le penser calorique de part sa consistance en bouche mais bien au contraire, c’est un produit super sain et recommandé (il y a un genre d’équivalent en France : « le Danio »).

Le beau temps n’est pas avec nous puisqu’il pleut mais les températures sont plutôt douces : 12°C.

On retourne faire un petit tour à Harpa (le magnifique opéra de Rekjavik où sont organisés des concerts et notamment un Grand festival les Icelandairewaves). Les petites boutiques sont ouvertes également le dimanche.

Il est temps pour nous de repartir à l’aéroport, Camille n’est pas serein mais une étape supplémentaire est franchie puisque nous avons embarqué ! ;-))).

Processed with VSCOcam with f2 preset

6

15

7

11

9

1 Commentaire

  • Répondre
    Tim
    28 mai 2014 at 2 h 28 min

    Tu peux dire skyr tout court 🙂 je crois que le .is c’est pour leur site 😉
    Bonne route !

Répondre

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.