Chamonix France

L’Aiguille du midi à Chamonix : Panorama mythique

L’Aiguille du midi à Chamonix, aussi célèbre qu’incontournable permet de gouter à différentes sensation en très haute-montagne.

Depuis plus de 60 ans, le téléphérique de l’Aiguille du Midi transporte les voyageurs en 20 minutes seulement, dans cet autre monde à 3842 m. Vous pouvez ainsi profiter des différents points de vues à 360°sur toutes les Alpes françaises, suisses et italiennes.

Mais avant, vous pouvez aussi faire un stop à la gare intermédiaire du téléphérique, au Plan de l’Aiguille. Situé à 2 310 m, le Plan de l’ Aiguille est le départ de la randonnée du balcon nord jusqu’au site du Montenvers. Une option à prendre sur le retour comme nous l’avons déjà fait.

C’est à deux mois d’intervalle, que nous avons abordé de 2 façons différentes la découverte de l’Aiguille du Midi et ses majestueux sommets enneigés.

Notre première découverte fût intense en sensations. La seconde, en septembre 2019, fût quant à elle bien plus contemplative. En bref, l’Aiguille du Midi en 2 ambiances.

L’Aiguille du Midi : Informations pratiques :

  • Comment s’y rendre : Depuis le centre de Chamonix, à coté de l’hôtel Heliopic
  • Tarif : 65 euros A/R par personne
  • Equipement : Tenue chaude, lunettes de soleil et crème solaire + équipement d’alpinisme pour ceux qui s’aventurent avec ou sans guide dans la vallée blanche
  • Altitude : 3 842 m
  • Durée de la visite :  2-3 h (trajet inclus) en téléphérique
  • A prévoir : Privilégier l’ascension tôt le matin et éviter les week-end de haute affluence (15 août) car pour redescendre il y a un système d’horaire et de ticket à prendre.
  • ALERTE BON PLAN : (FIN SEPT/OCT) Pour les clients de l’hôtel « la FOLIE DOUCE »(ce qui était notre cas fin septembre). Juste avant la fermeture du train du Montenvers donnant accès à la mer de glace (27 euros/ pers)  et  la visite de l’aiguille du midi (65euros / pers).l’établissement proposait à la vente  un PASS à 10 euros pour les deux activités.(soit une économie de 83 euros).
  • Boutique de souvenirs à l’Aiguille du midi +  Le restaurant « 3842m » (propose de déguster des spécialités savoyarde)

=> Retrouvez toutes les informations relatives aux horaires (d’hiver et d’été) ainsi que les tarifs, sur le site de l’office du tourisme de Chamonix Mont-Banc.

L’Aiguille du midi : Cet autre monde avec vue sur les sommets mythiques du massif

« Comme propulsé dans un monde glacé « 

Au départ du centre ville de Chamonix 1035 m, on embarque dans le téléphérique (100 personnes maximum). On survole tout d’abord une forêt de sapin bien vert avant d’atteindre en 10 minutes, la gare intermédiaire du téléphérique :  le Plan de l’Aiguille (2317 m).

On est arrivé à la moitié. Ensuite, il faut emprunter un second téléphérique, qui nous emmène en 10 minutes encore à 3842 m d’altitude. Nous sommes collés à la vitre dans le téléphérique, il faut choisir sa place stratégiquement avant de monter. On découvre ainsi les séracs et les glaciers suspendus au nord de l’Aiguille du Midi.

Un moment hors du temps à prendre le temps de contempler le paysage et le givre qui semble recouvrir les rochers.

Une fois arrivés, on accède à une première terrasse. Après quelques pas, dans ce tourbillon de vent bien frais, on rejoint un autre accès. Grâce à un ascenseur, on part découvrir une vue imprenable sur le mont Blanc.

LE TUBE METALLIQUE DE 32M  SURNOMME « LE PIPE »

Une galerie d’acier longue de 32M surnommé  le pipe de part sa forme arrondie. On se croirait dans un James Bond ! Il permet surtout de faire le tour de l’Aiguille du Midi sans revenir sur ses pas.

LE PAS DANS LE VIDE 

On y accède par un ascenseur afin de regagner la terrasse supérieure.  A notre première visite nous n’y sommes pas allés. Et puis la seconde fois, quasiment dans les premiers, il y avait peu de monde.

Pour les plus motivés, sachez qu’ il faut souvent suivre une longue file d’attente avant de se glisser dans cette boite de verre. Les sensations sont garanties avec plus de 1000 mètres de vide sous nos chaussons en feutre gris. (fournis sur place). Gardez les yeux bien ouvert !

Cette première découverte contemplative s’est réalisée lors d’un voyage en train  Aigle & le magazine les Others.

L’Aiguille du Midi c’est aussi le départ de très nombreuses courses en montagne, dont bien entendu l’ascension du mythique Mont-Blanc.

L’Aiguille du Midi : Point de départ pour notre course en passant par l’arête de l’Aiguille du Midi

Située à plus de 3 800 Mètres d’altitude, l’arête de l’aiguille du midi se révèle plus ou moins effilées selon les années.

Et c’est ce samedi 17 août 2019, qu’on s’est engagé pour la traverser. Notre objectif premier : réaliser l’ascension du Mont Blanc du Tacul (à 4280m).

Après avoir emprunté le téléphérique de l’Aiguille du midi avec tout notre équipement d’alpinisme, on chausse nos crampons avant de s’encorder. Piolet en main pour Camille et casque vissé sur ma tête on s’apprête à descendre cette arête.

Rapidement, de nombreuses angoisses plutôt paralysantes m’envahissent, sans pour autant être très rationnelle ! Enfin si quand même, la vue est vertigineuse.  Et même si je me concentre sur mes crampons sur les conseils de Camille, je ne peux éviter cette vision du vide.

D’ailleurs, vous êtes nombreux(ses) à m’avoir demandé sur Instagram, si je n’avais pas eu le vertige. En réalité, Je n’ai pas eu peur. C’était le grand FRISSON !

Camille me pousse toujours vers le haut, et ce que je tente de décrire n’est rien comparé à ce que nous avons vécu !

Et puis, on le dit souvent « Un bon duo dans l’aventure c’est celui qui ne craque pas au même moment ».

Chez nous, ça s’est souvent vérifié par le passé (au Groenland l’hiver dernier ou en Alaska). Parce que ça arrive de craquer, de vouloir faire demi-tour et de s’énerver contre celui qui ne ressent pas les mêmes angoisses. Alors même si cette fois nous n’avons pas fait l’ascension du Mont-Blanc du Tacul (4248 M). De par mon souhait de m’arrêter au premier sérac, j’ai déjà pris un peu plus confiance dans ces espaces très (très) aérien.

Alors, je peux le dire je suis fière de moi de m’être dépassée sur un terrain si haut et peu familier. Je suis aussi fière de Camille qui, avec les années, acquiert une sacrée expérience. Sans laquelle nous ne pourrions partir que tous les deux !

A deux mois d’intervalle seulement, nous nous sommes rendus à Chamonix ! Comme je le disais dans un précédent article, Chamonix, c’est toujours une bonne idée. Vous pouvez aussi trouver d’autres idées de randonnée ou d’activité à vivre sur Chamonix dans des articles précédents.

En espérant que ces 2 façons d’aborder la découverte de l’Aiguille du Midi et ses majestueux sommets enneigés vont inspirer vos prochaines envies d’évasion.

 Une découverte sensationnelle en août 2019 et en septembre 2019

Vous devriez également aimer

2 Commentaires

  • Répondre
    clara
    26 janvier 2020 at 12 h 26 min

    Magnifiques ces photos de l’aiguille du midi. Je n’ai jamais pu y monter mais je croise les doigts pour qu’un jour la téléphérique soit ouvert quand j’y suis 😉

    • Répondre
      Unduvetpourdeux
      26 janvier 2020 at 18 h 50 min

      Je croise les doigts pour que ça se fasse bientôt ! Et si tu as bien noté le bon plan en septembre a la fin de la saison, tu peux vraiment découvrir ce lieu mythique pour très peu cher.

Répondre

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.