Californie San Francisco

La mythique highway 1, Part 1: De San Francisco à Los Angeles

C’est avec plaisir que nous revoilà dans de nouvelles aventures avec les récits de cette expérience aux Etats-Unis.  Plus de 2000 kilomètres d’immensité le long de la mythique HIGHWAY 1 en Californie.

Partir en road trip aux Etats-Unis, c’est une valeur sûre. L’assurance de savourer une liberté absolue dans les grands espaces que nous offre ce territoire, des axes routiers gigantesques aux grandes lignes droites qui n’en finissent plus. Une première pour nous, si on ne compte pas l’Alaska qui nous a littéralement conquis ;-).

Nous avons décidé de vous livrer nos récits en plusieurs parties et je suis sûre que vous en comprendrez assez vite les raisons.

De la découverte de grandes villes mythiques comme San Francisco et Los Angeles, en passant par Big Sur, aux incursions à l’intérieur des terres à Ojai et Los Alamos, le coup de coeur pour la Californie est inévitable.

Lundi 26 septembre 2016, à peine débarqués à San Francisco, voiture de location récupérée, nous empruntons cet immense réseau routier en direction de la mythique ville de San Francisco.

Qui n’a donc jamais rêvé de découvrir San Francisco ? La ville de tous les rêves et liberté !

Une enfance bercée par ces séries américaines aux maisons couleurs pastel mais pas seulement…

Cette grande ville nous a rapidement éblouie. Rien de mieux pour commencer que de prendre de la hauteur et admirer la ville depuis le ciel.

Une rencontre avec le GOLDEN GATE.

Tel les acteurs des films américains nous partons à  sa découverte au lever du soleil.

 

Processed with VSCO with f2 preset

Processed with VSCO with c1 preset

 

Nous avons particulièrement été gâtés par le temps cette journée. A bord de notre DHC-2 « Beaver », notre pilote, français de « l’agence Sea Plane Tours » n’a cessé de commenter les images qui défilaient sous nos yeux. Prêts à décoller, c’est parti pour 45 minutes de pur plaisir dans les airs.

D’Alcatraz à la ville, en passant au-dessus des séquoias de MUIR WOODS et du Golden Gate, une explosion de couleurs et de sensations.

J’étais suspendue à ses mots, qui résonnaient parfois dans le grésillement des ondes dans le casque. Pas de doute, je ne rêvais pas, j’étais bien assise à bord d’un engin mi-bateau, mi-avion » :-).

 

Processed with VSCO with c1 preset

 

Océan, forêt et ville… C’est le trio gagnant ! Au-dessus de la Baie, l’immensité de la ville et de sa nature environnante m’a particulièrement frappé. Une diversité  à couper le souffle et des images qui défilent au gré du brouillard.

Une pluie de brume s’abat sur les montagnes et Angel Island (l’île aux milliardaires) pendant que le reflet du soleil brille sur l’eau.

17h 30, c’est déjà l’heure de l’amerrissage.

Après cette deuxième expérience en hydravion après l’Alaska et on ne peut que vous encourager à la vivre ici ou ailleurs dans le monde. La vie prend une toute autre dimension.

Cette vue spectaculaire dans les airs reste l’un des moments les plus magiques de ce voyage.

Une fois le pont traversé, nous voulions découvrir ce qu’il y avait de l’autre côté de la baie. Une marina paisible à Sausalito mais aussi des cafés ensoleillés face à la baie. Le Brunch au CIBO nous a plongé dans cette douceur de vivre de ce côté de la ville.

 

california-19

Sans oublier le shopping au  PROOF LAB STATION, une boutique avec ses incontournables marques américaines outdoor. Difficile de songer à sortir sans LE chapeau urbain américain : la casquette !

Le lendemain, on se réveille vers 4h00. Avec ce décalage horaire plutôt important, et l’excitation de découvrir d’autres splendides décor, on ne dort plus (ah ah).  Le temps pour Camille d’en profiter en commençant la journée par  un running matinal en plein coeur de la ville. Brouillard, « fétards » et « homeless » sont également au rendez-vous. Et oui, San Francisco est une grande ville Américaine remarquable qui réserve bien des surprises et contrastes.

Il est 6h00. Grace à notre confortable 4X4, c’est un plaisir de conduire,  quelle que soit l’heure de la journée et, quand il est bien tôt, nous nous arrêtons pour un réveil avec un café dans un des innombrables 7 Eleven.

Half Moon Bay vous connaissez ? Cette petite ville plus au sud de San Francisco réputée pour ses plages mais surtout ses vagues.

– Half Moon Bay –

 

A notre arrivée au Pillar Point Harbor, le brouillard est important. Une ambiance plutôt mystique s’échappe de ce petit port de pêche. On n’aime pas vraiment comparer les villes et pays (chaque endroit est unique) mais ce jour-ci, avec ce temps, Camille a également ressenti une similitude avec le port de pêche à Seward en Alaska. Un endroit que nous avons particulièrement aimé.

L’ambiance régnante est décontractée, et les habitants sont d’une gentillesse incroyable. On admire ces navires de pêche parfois délabrés avant de partir en kayak à la découverte d’une plage connue dans le monde du SURF.

Difficilement accessible autrement, nous savourons cette balade matinale protégée du vent. Nous admirons le spectacle des pélicans clapotant au-dessus de l’eau et des phoques et lion de mer se prélassant sur un ponton, Bref, nous admirons la beauté de cette partie de la côte californienne.

Les habitants semblent profiter de cette nature tout au long de l’année, entre vélo le long de la rive, ballade avec leur chien et paddle en mer, la vie semble si douce et parfaite.

 

 

dscf7038

Pagaie en main, la rame est facile dans cette eau si tranquille. On débarque avec Michèle, notre guide, sur une plage non loin du rivage. Cette plage accueille LA célèbre vague MAVERICK. Ce spot de surf compte parmi les 10 plus grosses  vagues du monde. La Californie a aussi son spot à monstres des mers. Sa renommée est telle que les plus grands surfers s’y rendent.

Impressionnant d’imaginer un déferlement de vagues hautes de 7 mètres sur cette petite plage entourée de falaises ce jour-là.

On mesure difficilement la force de l’Océan pacifique mais la légende de cet endroit mérite sa découverte.

Loin de la vie trépidante de San Francisco, la ballade en vélo nous permet de contempler les quelques vagues qui s’écrasent en-dessous de nous.

 

 

– PARC NATIONAL : REDWOOD –

 

 

La Highway 1 nous a réservé bien des paysages variés mais celui-ci je ne m’y attendais pas. Sur la route, en direction de Redwood, en ce mois d’octobre, je ne pensais pas apercevoir des champs entiers de citrouilles.

De l’ orange et du jaune ocre à profusion dans ces champs. Pas de doute, Halloween sera une nouvelle fois particulièrement bien célébré.

Entre citrouilles, pommes et déguisements autour des champs, les couleurs de l’automne sont à l’honneur.

Nous partons donc nous mettre en selle pour découvrir des forêts de séquoias. De gigantesques arbres entre Les épines desquels la lumière peine à percer.

Un moment agréable à observer les séquoias de cette forêt. On en profite pleinement nous n’aurons pas temps de visiter le Sequoia National Park…une prochaine fois je l’espère.

 

 

De retour au centre-ville, tout est mythique. Des fameuses painted ladies du côté de Alamo Square (qui entre nous, ne sont pas les plus belles maisons victoriennes de la ville) en passant par ses parcs, jusqu’au Golden Gate, sans oublier son traditionnel tramway.

 

california-52

Entre collines et cable car, nous avons découvert cette rue auX multiples virages si célèbre dans le monde

LOMBARD STREET !

Tellement incroyable de la descendre en voiture et de voir les passants tout au long s’y arrêter pour la photographier. Une route digne d’un circuit de petites voitures.

La ville est si immense que nous avons sélectionné quelques quartiers. A Castro, symbole de cette liberté de vivre et de pensée, on y découvre ces immenses passages cloutés aux couleurs du drapeau gay mais aussi de jolies maisons victoriennes et des boutiques vintages.

 

california-74

 

Cette ville ne manque pas de relief. De part son architecture mais aussi culinairement avec sa collection de restaurants, on a pu apprécier toutes les activités qu’offre San Francisco.

Une ville riche culturellement où l’on manque toujours de temps.

 

La suite de notre road trip arrive très prochainement avec un panorama spectaculaire de paysages découvert le long de la Highway one. Entre falaises, forêt et côte pacifique, BIG SUR, la sauvage nous a offert une autre perspective de la Californie.

 

california-51

Vous aimerez aussi ...

10 commentaires

  • Répondre
    Del
    1 novembre 2016 at 21 h 59 min

    Ça donne bien envie! Et vos photos sont vraiment magnifiques!

    • Unduvetpourdeux
      Répondre
      Unduvetpourdeux
      1 novembre 2016 at 23 h 08 min

      Merci DELphine, contente que ça te plaise mais tu connais déjà non ?

  • Répondre
    Salty&Messy
    3 novembre 2016 at 8 h 32 min

    Juste parfait
    Hâte de voir la suite, je suis une énorme fan de La Californie, cet endroit est magique ❤️

    • Unduvetpourdeux
      Répondre
      Unduvetpourdeux
      27 novembre 2016 at 23 h 54 min

      Merci Elodie, je veux bien te croire 🙂 L’ile d’Oléron c’est sympa aussi…
      La suite arrivera bientôt et notamment avec une vidéo.

  • Répondre
    Justine
    4 novembre 2016 at 20 h 35 min

    Les photos du vol au dessus du Golden Gate sont extraordinaires. J’en ai le souffle coupé ! Vous avez eu de la chance d’avoir un si beau soleil, avec le brouillard c’est incroyable !

    • Unduvetpourdeux
      Répondre
      Unduvetpourdeux
      5 novembre 2016 at 19 h 53 min

      Merci Justine, nous étions arrivés la veille seulement et je crois qu’on peut dire que nous en avons pris plein les yeux. Pour la prestation et la sensation que nous avons ressenti, ce n’est pas très cher (env 160$). Je suis bien d’accord avec toi, on a eu beaucoup de chance avec le temps. Le brouillard sur le pont et la ville. C’était tellement sublime. Tu as prévu de t’y rendre prochainement ? Bonne soirée

      • Répondre
        Justine
        10 novembre 2016 at 3 h 19 min

        Je perçois les étoiles dans tes yeux ah les voyages qu’est ce que cela peut rendre heureux. Non pas prévu pour le moment, ce sera le sri lanka en février. Mais les Etats unis c’est évidemment un voyage qui est dans un coin de ma tête et vos photos ne font qu’accentuer cette envie. Ne changez rien. Chaque post notamment sur instagram est un petit bonheur. MERCI

        • Unduvetpourdeux
          Répondre
          Unduvetpourdeux
          27 novembre 2016 at 23 h 45 min

          C’est vraiment adorable Justine… et je sens aussi que tu as ces mêmes petites étoiles (je me trompe ? )
          Le Sri Lanka c’est incroyable.. les paysages, les gens… j’ai vraiment aimé cette partie d’ASIE. un bon dans le temps.
          Encore merci pour tous ces jolis compliments. ça donne envie de partager avec toi encore et encore 🙂

  • Répondre
    En vidéo : Road trip en Californie, le long de la highway 1 - Un duvet pour deux
    1 avril 2017 at 18 h 52 min

    […] La mythique highway 1, Part 1: De San Francisco à Los Angeles […]

  • Répondre

    *