Alaska Automne

Alaska : Au coeur d’Into the Wild

Avant de commencer cet article très inspirant, je vais tenter de trouver les mots les plus justes pour vous décrire cette belle aventure.

Déjà quelques jours que nous sommes arrivés en Alaska avec  une idée en tête celle de retrouver le bus du film Into the wild.

La plupart des gens connaissent l’histoire de Christopher Mc Candless au travers du livre de « Jon Krakaueur » (1996) ou du film  « INTO THE WILD  » adapatée par Sean Penn (en 2007).

Ce film reflète l’aventure vécue en 1992, par Christopher en Alaska. Il a quitté sa ville natale pour partir à l’aventure. Il a passé exactement 113 jours au bus N° 142 pendant lesquels il était en complète autonomie via la chasse, pêche, cueillette… Son histoire a touché bon nombre de personnes de près ou de loin, enfin je crois !

Qui n’a jamais rêvé de de se mettre dans la peau d’un aventurier ?

En choisissant une destination telle que l’Alaska, le voyage ne pouvait pas être totalement accompli en n’occultant le trail de la stampède road  !

Avant de partir, Camille s’était au préalable renseigné sur les coordonnées géographiques du bus, la faisabilité du parcours en fonction de la saison et des expériences des autres visiteurs ….

Voici les coordonnées géogaphiques du MAGIC BUS : N°63 °52. 096 W 149 °46.131

Il est très important de s’organiser et de s’équiper avant de s’aventurer sûr les traces de Christopher Mc Candless (rebaptisé Alexander Supertramp).

Processed with VSCOcam with b1 preset

Processed with VSCOcam with hb2 preset

Nous sommes mardi 2 juin 2014, à 115 miles au sud de « FAIRBANKS » et tout proche de la ville de  « HEALY ».

Départ 8h30 : backpacks greffés au dos, une banane et une barre énergétique avalées ; nous entamons une marche dynamique dans le chemin gravillonné …

On est super content de commencer cette expédition, qui en a inspiré plus d’un dans le monde entier !

Le parcours correspond à une ancienne route minière dont le trajet est en parti tracé … Il y a une seule et unique direction. Vu les grands espaces, il y a possibilité de perdre du temps mais pas de se perdre.

Nous marchons d’un pas déterminé pour arriver le plus rapidement possible à la 1ère rivière « SAVAGE RIVER ». Le temps est plutôt couvert ce qui nous épargne de la chaleur.

On passe par des chemins gravillonés au bout desquels on aperçoit un immense espace recouvert d’une importante végétations. Il n’y a plus qu’à la  traverser !! La terre est très fraîche et des marres de boues se sont constituées avec la fonte des neiges et la pluie des journées précédentes.

On continue le chemin en évitant de se mouiller les pieds, tout en sachant trés bien qu’à la traversée de la rivière, ils le seront totalement … On prend donc des mini – déviations afin d’éviter les flaques !

11h 30 : nous arrivons à la 1ère rivière.

03062014-IMG_7517

Rassurés car le courant est faible. L’eau ne nous arrive qu’à mi-mollet. Nous traversons la rivière sans grande difficulté ! (l’eau est très fraiche). Nous continuons dans ces immenses espaces …

12h45 : Nous y sommes …..la fameuse rivière  » TEKLANIKA RIVER ». Ce cours d’eau long de 179 kilomètres traverse également le « DENALI NATIONAL PARK ». (le chemin est vraiment limitrophe au parc National de Denali).

Processed with VSCOcam with m3 preset

tProcessed with VSCOcam with m3 preset

Processed with VSCOcam with g3 preset

Processed with VSCOcam with f2 preset

YouCam Perfect 1 2

Super fière on a réussi !!! nous sommes de l’autre coté de la berge…incroyable, on fait alors une petite pause ravitaillement … Le plus dur est fait !!!!

Il reste environ 15 km à parcourir avant de découvrir le bus …les chemins sont parsemès de gros cailloux (comme des galets) et de boue. Le sol est de nouveau difficilement praticable .. Ensuite, nous apercevons un trés long chemin entouré de sapins …  On n’en voit pas le bout. c’est looooonnnnng.

03062014-DSCF0502

03062014-DSCF0496

Processed with VSCOcam with f2 preset

Processed with VSCOcam with f2 preset

La sensation est pas tellement agréable, j’ai pas le sentiment d’avancer et c’est surtout interminable.  La fatigue se fait sentir de plus en plus, la lassitude aussi. On absorbe un gel énergétique au fruits pour se rebooster … Les sacs à dos sont de plus en plus lourd mais ça encore ça ne reste q’un ressenti .. Le bidon  d’eau se vidant au fil des étapes … Il ne pouvait qu’en être de plus en plus léger ! ça pèse pas mal, approximativement 11Kg le mien et 15kg celui de Camille (Le plus lourd pour les hommes ;-))

Le ciel s’est bien dégagé par rapport au matin … il est bien bleu. Il fait chaud, une chaleur sèche encore inconnue depuis notre arrivée il y’a bientôt 9 jours en Alaska…

Camille vérifie son application pour faire des estimations de distance et de temps restant. 

A ce moment précis, je me demande comment Chris Mc Endless a t-il pu marcher autant de temps sans savoir ce qui l’attendait ?.. A l’inverse, nous on marche avec un objectif bien précis, découvrir le bus n° 142.

 On marche, on marche , on discute, nous voila réellement plongés au coeur du récit.

Nous commençont à prendre une bifurcation sur le chemin…. Et là sur la gauche , on y est !!! INCROYABLE !!!!

17h30 : sous un soleil de plomb, on peut distinctement voir sur la gauche le bus mordoré-vert n°142 !! C’est fou,  presque irréel, comme un mirage …

Toute l histoire qui s’y rattache et l ‘atmosphère qui s’en dégage est presque indescriptible…

Je ne ressens pour ma part plus aucune douleur, j’ai même plus faim !

On reste un peu timide et éloignés face au bus ! Il est très abîmé mais reste beau à la fois. On n’aperçoit même plus le N° 142 (criblé de balles).

Le soleil fait ressortir les couleurs jaune verte du bus…  il irradie de lumière !

les traces d’un feu en face du bus semble continuellement ravivé par des trekkers … 2 chaises en fer d’époque y sont disposées autour … Ça y’est on atterri et se pose.

Nous allons dans le bus … Là encore des objets sont restés à la suite du passage de Chris. Il y a une reelle volonté des gens de préserver ce bus « MAGIQUE » . Le verre des vitres brisées est rabiboché avec du scotch et des bâches … Des visiteurs ont laissés des denrées non périssable (pour les prochains) et un carnet dans lequel des messages de remerciements, d’inspiration et de paix y sont inscrit dans toutes les langues …

03062014-IMG_6681

Processed with VSCOcam with f2 preset

Processed with VSCOcam with f2 preset

Plus marquant et émouvant une plaque est sellée sur le bus en mémoire de Christopher déposée par ses parents et l’auteur du livre.

03062014-DSCF0598

 Pour ma part, ce qu’il m’a le plus bouleversé c’est le message de sa sœur noté au marqueur dans le bus (prés du lit). le 1er message date de 2007 et le second de mai 2014 soit un mois à peine avant notre venue… Une valise contient une petite bible laissé par ses parents.

Processed with VSCOcam with f2 preset

Processed with VSCOcam with f2 preset

Une ambiance légère se dégage, un sentiment du bout du monde nous envahi … Il y a rien… le bus, la rivière et la nature …

INTO THE WILD

Pas très original mais l’ambiance est juste magique !

Processed with VSCOcam with m3 preset

Processed with VSCOcam with f2 preset

Processed with VSCOcam with f2 preset

03062014-IMG_9331

Processed with VSCOcam with c1 preset

Processed with VSCOcam with f2 preset

Processed with VSCOcam with f2 preset

03062014-DSCF0673

Processed with VSCOcam with f2 preset

Vous aimerez aussi ...

18 commentaires

  • Répondre
    La Rimule
    24 août 2014 at 19 h 34 min

    Oh j’aurais été hyper émue de voir et vivre ça ! J’ai lu le livre et c’est si triste cette fin solitaire…

    • Unduvetpourdeux
      Répondre
      Unduvetpourdeux
      25 août 2014 at 9 h 49 min

      Oui, une drole d’atmosphère… la fin est vraiment trop triste du film et c’est tellement émouvant de voir que sa famille retourne là bas !!!

      • Répondre
        Maxime
        15 janvier 2015 at 5 h 14 min

        slt, dabord magnifique aventure vraiment bravo. Les photos, le texte tous est intriguant, fascinant, incroyable… les mot maque.

        J’aimerais vous contacter mais je n’est pas trouver votre email. J’aimerais beaucoup que vous me racontier quelques détaille de votre parcours.

        maxime

        • Unduvetpourdeux
          Répondre
          Unduvetpourdeux
          17 mars 2015 at 20 h 54 min

          Salut Maxime,

          Je suis désolée pour la réponse tardive ton commentaire s’était glissé dans les spams !
          Je te remercie pour ton retour chaleureux c’est vraiment appréciable !

          je te donne mon numéro 06.50.60.70.52 si tu veux qu’on discute un peu de notre parcours…
          A bientôt et très bonne soirée

          Amanda

  • Répondre
    immobilier
    7 janvier 2015 at 9 h 41 min

    fabuleux post, merci bien.

  • Répondre
    Chloé Dariac
    10 mars 2015 at 20 h 57 min

    Bonjour, je viens de trouver votre site en effectuant une recherche pour un dossier de mon lycée, votre témoignage est super, c’est vraiment bien construit, les images sont magnifiques. Je connais l’histoire d’Alexander Supertramp par coeur, pour cause de travailler dessus depuis plus de huit mois, et votre voyage m’a vraiment aidé à comprendre et à me mettre dans la peau de voyageurs lorsqu’ils découvrent enfin ce bus presque légendaire. J’espère pour vous que votre « petite ballade » a été instructive et épanouissante, en tout cas merci beaucoup ! Au passage, les photos sont incroyables, bravo aux photographe(s).

    • Unduvetpourdeux
      Répondre
      Unduvetpourdeux
      17 mars 2015 at 20 h 22 min

      bonjour chloé,

      Je te remercie beaucoup pour ton email chaleureux… et désolée pour ma réponse tardive..
      Super interessant de travailler sur ce parcours c’est pour ton lycée mais dans quel cadre ?

      C’est vrai qu’on s’est vraiment régalé à découvrir ce pays et faire ce parcours vers le bus 142.
      En tout ça me touche beaucoup et j’espère qu’à ton tour tu te rendras sur place ..
      bonne continuation et à bientôt !

  • Répondre
    Virginie
    22 juillet 2015 at 18 h 19 min

    Bonjour à tous les deux !
    Je viens de tomber sur votre blog en faisant quelques recherches sur le Magic Bus.. Vraiment bravo super récit et photos magnifiques !! Merci aussi pour les infos, je prépare ce voyage pour mai 2016 et tous les conseils sont les bienvenus.. J’ai vu que le courant était déjà fort au niveau de la Teklanika quand vous êtes partis en juin..ça ne me rassure pas car c’est la partie qui me fait peur (en plus, je ne suis pas bonne nageuse du tout..). Avez-vous croisé des ours ? Comment avez-vous fait pour vous guider sur le chemin du bus ? GPS ?
    A bientôt et encore bravo !!!!
    Virginie

    • Unduvetpourdeux
      Répondre
      Unduvetpourdeux
      24 juillet 2015 at 23 h 56 min

      Coucou Virginie,

      Pour répondre à ta dernière question, nous sommes restés 3 semaines et demi en ALASKA. Je pense qu’il ne faut pas moins..(les distances sont longues)
      Concernant notre périple au « magic bus », nous avions les coordonnées GPS. Ensuite, avec l’iphone on avait prétéléchargé l’itinéraire… le parcours est long mais peu de dénivelé..
      Finalement c’est dommage à dire mais c’est quasiment toujours tout droit, donc peu de risque pour se perdre.
      Concernant la traversée de la TEKLANIKA RIVER, la fonte des neiges semble moins importante en mai qu’en juin (sous réserve des températures et de la météo du moment). Je pense sincèrement que la deuxième rivière ne devrait pas poser de problème pour toi.
      Nous avions pris des bâtons pour se stabiliser et surtout ne pas s’accrocher les uns aux autres et ne pas garder son backpack accroché à soi (il est là le danger)

      Sur ce trek nous n’avons pas rencontré d’ours (c’était plutôt génial). En revanche, on a fait la rencontre avec Winnie au Denali National Park.. Nous avons acheté la bombe « anti ours » sur place. Surtout il faut respecter les consignes de sécurité mais a priori jamais eu d’attaque d’ours sur des touristes ;-)…c’est ce que je me suis répétée pour me rassurer.

      Encore merci pour tes compliments et si tu as des questions n’hésites pas à revenir vers nous !!!
      A bientôt et d’ici là bonnes vacances.

  • Répondre
    Barca
    26 octobre 2015 at 8 h 19 min

    Ça donne vraiment envie de visiter, pour découvrir plein d’aventure.

  • Répondre
    Alain Cornu
    21 novembre 2015 at 15 h 52 min

    Salut à vous !!! Félicitations pour votre voyage …. Ravi de voir d’autres Français emprunté cette belle route sur les traces de Christopher … J’y suis allé en août 2012 pour ma part et les rivières étaient infranchissables il a fallu survoler… Ceci dit, j’ai l’intention d’y retourner bientôt avec une amie qui est allé aussi Camille Herpin et nous avons pour projet de rassembler ceux qui y sont aller et d’autres qui aimerait et louer 2 Van pour rester quelques jours sur la piste Stampède chez un vieux chasseur et ensuite retourner au Magic Bus mais cette fois çi en hiver courant mars pour y voir la glace et les aurores boréales que je n’ai pu voir malgré une longue traversé jusqu’au Arctic Circle plus haut que le Yukon sur la route de Deadhorse … Pourquoi pas en reparler plus longuement si le projet vous tente?
    alaincornu27@gmail.com
    PS : sacré veinard d’avoir pu le faire à pattes …. 😉
    Et si jamais vous avez le souvenir d’avoir vu ma pancarte dans le bus ça me ferait chaud au coeur de le savoir  » Happiness Road » Only real when shared 🙂
    Bye et encore beau voyage moi j’en suis toujours pas rentré depuis 3 ans dans ma tête ce voyage marque à vie et vous change

    • Unduvetpourdeux
      Répondre
      Unduvetpourdeux
      29 novembre 2015 at 15 h 55 min

      Salut Alain,

      Merci beaucoup pour ton message.
      C’est vrai que c’est super agréable & motivant de voir les gens partager les mêmes passions.. Et je te rejoins complètement sur le fait que c’est quelque chose d’unique qui reste gravé dans nos esprits. malheureusement je n’ai pas le souvenir d’avoir vu ta pancarte mais j’ai longuement lu le petit carnet avec les récits de chaque voyageurs. j’étais impressionné par le nombre de nationalité.
      Camille (Garçon mon copain) souhaite lui aussi retourner en Alaska !
      Pourquoi pas en discuter en effet !
      c’est vrai qu’en plein hiver ça doit être magique 🙂
      A très vite !!!

  • Répondre
    Romain
    31 décembre 2016 at 21 h 25 min

    Bonsoir,

    Tout d’abord félicitations pour votre road trip into the wild, c’est joliment expliqué 🙂
    Je suis interessé par ce parcours également mais malheureusement je n’ai que très peu d’info mis a part mes coordonnées GSP du bus que vous avez indiqué sur votre article
    Pouvez vous me contacter afin de me donner plus d’informations ? Ca serait vraiment cool!
    Bonne soirée

    Romain

  • Répondre
    Fellah
    4 février 2017 at 0 h 58 min

    Bonsoir ayant pour projet dy aller j’aimerais pouvoir en discuter surtout pour le matériel a avoir sachant que des personne y on laisser la vie encore en essayant dy aller donc jaimerais en discuter ..
    Voici mon mail et ma page fb
    Karimfel@hotmail.fr
    Karim fellah

    • Unduvetpourdeux
      Répondre
      Unduvetpourdeux
      5 février 2017 at 10 h 56 min

      Hello Karim,
      Ce soir nous faisons un DIRECT sur instagram (1duvetpour2) pour répondre aux différentes questions sur les voyages donc n’hésite pas !
      On avait pas mal de Matos mais le plus important c’est la saison où tu traverses la TEKLANIKA RIVER.
      Belle journée

  • Répondre
    Alaska : The last Frontier - Un duvet pour deux
    13 avril 2017 at 11 h 10 min

    […] Vous Retrouverez ici les récits de notre périple au Bus 142 du film INTO THE WILD. […]

  • Répondre
    Margaux
    10 août 2017 at 18 h 18 min

    Bonjour bonjour !
    Je suis tombée sur votre article en faisant quelques recherches sur les gens s’étant aventurés jusqu’à ce monument de la liberté et je dois avouer que vous m’avez encore plus donné envie de m’y rendre !
    Je voulais savoir si vous aviez un article ou quoique ce soit consacré à la préparation de ce voyage ainsi que tout le matériel dont vous étiez équipés ? Les informations sur d’autres sites sont très peu variées et ne permettent pas vraiment de se préparer en conséquence pour cette randonnée qui n’est pas de toute sécurité..
    Les photos sont magnifiques et j’ai adoré ce post, ça m’a donné envie d’explorer votre blog (et je le ferai!!)

    Bonne soirée
    Margaux 🙂

    • Unduvetpourdeux
      Répondre
      Unduvetpourdeux
      15 août 2017 at 20 h 32 min

      Hello Margaux,

      tout d’abord merci beaucoup pour ton retour 🙂 AH ce bus 142, il en fait rêver beaucoup.. et je le comprends tout à fait. Nous n’avons malheureusement pas d’articles dédié sur notre équipement mais je peux parfaitement te répondre à la question.
      La randonnée est longue mais sans dénivelé. la seule difficulté consiste à traverser la rivière prudemment.
      L’hiver est une autre option en moto neige mais tu n’as pas toute cette aventure en amont et pendant de longues heures. N’hésite pas si tu as des questions. très belle soirée
      Amanda

    Répondre

    *