Alpes Chamonix France

Un week-end déconnexion au refuge du Montenvers

Retour sur un merveilleux week-end déconnexion pour cette dernière semaine du mois d’avril au refuge du Montenvers, en Haute-Savoie avec The North Face. Une région de France qu’on aime particulièrement. En fait, à Chamonix, c’est toujours le grand spectacle. A tel point que l’hiver ne semble pas avoir dit son dernier mot !

Un moment hors du temps à se laisser surprendre par les derniers flocons de neige.

C’est la raison pour laquelle le programme de ces deux jours a évolué. En effet, la montagne est imprévisible et elle nous l’a une nouvelle fois démontrée. Mais le mot d’ordre du week-end c’est toujours : EXPLORER !

En réalité, c’était bien mieux qu’une simple nouvelle aventure !

L’exploration était avant tout humaine et notamment quand Marion Haerty, la championne du monde de freeride nous a partagé sa passion.

Rencontre avec Marion Haerty, double championne du monde de freeride

Dans une des salles toute cosy en bois du refuge du Montenvers, nous avons écouté avec attention le parcours de Marion. En même temps, cette rencontre mérite toutes les attentions. Ce n’est pas tous les jours qu’on a la chance d’échanger avec une double championne du monde de freeride en snowboard. Elle a témoigné avec délicatesse son amour pour la montagne et plus largement pour la nature. Une histoire passionnante pour celle qui a démarré le snowboard à l’âge de 10 ans. Elle n’a pas hésité à nous témoigner sa détermination dans l’accomplissement de ses rêves. Mais le plus intéressant c’est surtout son ressenti sur la place des femmes dans cette discipline. Marion est une athlète très souriante et accessible. Et vous savez quoi elle m’a autant donné envie de faire du snowboard que de devenir sa bonne copine.

Et puis l’inspiration ne s’est pas arrêtée là, le frisson a continué au moment du visionnage du documentaire « FREE SOLO ».

Free Solo, le documentaire qui te procure de grands frissons

Après avoir regardé, il y a quelques mois, « The Dawn Wall »des grimpeurs Tommy Caldwell et Kevin Jorgeson, on reste dans le thème à la découverte du documentaire « FREE SOLO« .

En fait, ce film est dédié au solo intégral : c’est-à-dire une discipline ultime dans l’escalade : sans corde et sans matériel.

On y découvre, Alex Honnold, ce jeune homme de 33 ans fou d’ascension depuis son enfance, prêt à réaliser son rêve :  l’ascension d’El Capitan. Une paroi de 915 mètres située dans le parc national de Yosemite en Californie.

Sa personnalité atypique et unique est mis en avant mais pas seulement, on y rencontre la place de sa compagne dans son quotidien.

C’était assez interessant de le visionner et d’entendre le souffle de chacun dans la salle.

Un très beau documentaire que je vous invite à regarder ! Mais attention restez bien accroché vous risquez d’avoir les mains moites !

 

Free solo

@outdoorjake

@outdoorjake

Une parenthèse déconnexion au refuge du Montenvers

A 1913 m d’altitude, le refuge du Montenvers offre un cadre enchanteur. Un véritable voyage dans le passé en hommage au Montenvers, qui a vu les plus grands alpinistes et aventuriers.

Pour s’y rendre, nous avons emprunté, pendant 30 minutes,  ce magnifique petit train rouge à crémaillère.

Comme quoi le dépaysement peut parfois être proche de la vallée !

Entre temps, nous avons découvert notre chambre : un véritable petit cocon où se mêle le charme de l’ancien.

Dans ce refuge chic, on est forcément attiré par la vue. Jusqu’au moment où depuis la fenêtre on aperçoit les pics acérés.

Il s’ensuit un cours de yoga bien matinal où j’ai pu révéler au grand jour ma souplesse légendaire. J’étais autant curieuse de découvrir cette nouvelle séance que de voir Camille s’essayer à des positions difficilement envisageable avec son poignet. Et ça m’a fait un bien fou. La preuve, je me renseigne pour essayer de davantage pratiquer.

 

 

La mer de glace, une perspective envoûtante

Mais, pour ceux qui ne connaissent pas la mer de glace, c’est LE plus grand glacier d’Europe. 

On en parle souvent et notamment pour des raisons liées aux changements climatiques. Une réalité difficile : le réchauffement de notre planète à des conséquences catastrophiques et directement visibles à Chamonix.  Depuis plusieurs années la mer de glace située sur le mont blanc ne cesse de reculer. En 30 ans, la mer de glace a diminué de  100 mètres d’épaisseurs. C’est énorme et difficilement imaginable.

dans la grotte de la mer de glace à Chamonix en france

@outdoorjake

dans la grotte de la mer de glace

@outdoorjake

Du coup, on se sent terriblement  privilégié lorsqu’on se réveille en silence juste à coté de la mer de glace.

Comme se rendre au refuge du Montenvers :

Le départ se fait depuis  la gare du Montevers à Chamonix. (Vous y retrouverez toutes les horaires). Le petit train à crémaillère nous amène directement sur un panorama grandiose, celui du glacier de la Mer de Glace, les Drus et les Grandes Jorasses (4200 mètres, une paroi mythique des alpes).

Ce train est une expérience vraiment unique. Assis les uns à côté des autres, je ne me lasse pas de regarder depuis la vitre. Les habitations dans la vallée se font de plus en plus petites et laissent place, ce jour là, à un magnifique  paysage enneigé.

 

Adresse à noter : L’hôtel/bar/ restaurant « La folie douce » de Chamonix

 

Un merveilleux week-end et de beaux  moments de partage au refuge du Montenvers grace à The North Face.

Et nos retrouvailles à Chamonix avec Céline Ducrettet. Comme on le dit souvent jamais 2 sans 3 !

Vous aimerez aussi ...

2 commentaires

  • Répondre
    Amélie
    9 mai 2019 at 16 h 44 min

    le beau et cool weekend !
    En plus le refuge de Montenvers est tellement canon, vous avez du vous régaler !
    xx

    • Répondre
      Unduvetpourdeux
      13 mai 2019 at 18 h 03 min

      Oui un beau moment de partage et de belles rencontres. Ce refuge est vraiment incroyable et puis la vue sur les drus magique.
      Profitez bien de la neige. A trés vite

    Répondre

    *

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.