GOZO-COMINO

5 jours à GOZO, l’île radieuse de Méditerranée !  

la plage de Ramla Bay sur l'ile de Gozo

Quitter la grisaille printanière bordelaise pour rejoindre GOZO, une île méconnue ensoleillée, c’est déjà l’annonce d’une belle aventure ! 

Située en Méditerranée entre la Sicile et la Tunisie, Gozo fait partie de l’archipel de Malte. Pour commencer ce début du mois de juin, sans aller trop loin, on vous embarque avec nous découvrir toute la beauté de cette partie de la Méditerranée autour de l’île de GOZO et de COMINO. 

Au programme de cette petite semaine ressourçante : Naviguer, nager, plonger, tout simplement vivre au grand air parce que je le sens ces îles nous veulent du bien.

Retrouvez notre programme sur 5 jours ainsi que toutes les informations pratiques ! 

L'archipel de Malte avec Gozo et Comino en carte

carte de Gozo et incontournables

Nos incontournables à découvrir sur l’île de Gozo, la radieuse

Dès notre arrivée, on change de rythme pour savourer ce petit paradis turquoise en toute sérénité. Rien de tel que de démarrer par une activité en parfaite communion avec la nature sous-marine.

Plonger dans le grand bleu sur l’île de Gozo

C’est notre premier jour sur l’île de Gozo ! Le réveil se fait en douceur. Pendant que les rayons du soleil percent les rideaux de notre bungalow 111, je songe à mes découvertes de la journée.

D’ailleurs, nous logeons à l’hôtel TA CENC SPA situé au sud de l’île. Il est important de préciser sa position, il est situé à seulement 5 minutes à pieds des spectaculaires falaises du même nom – TA CENC CLIFF !

Ce  jour là, après un bon petit déjeuner, on est parti pour découvrir les fonds marins de cette partie de la Méditerranée. Jusqu’à présent, je n’avais jamais plongé en bouteille. En admettant que j’appréhende un peu cette nouvelle découverte, je masque mon stress en écoutant la playlist d’un film mythique : celui du grand bleu ! (Essayez, vous verrez ça détend !)

A 10 minutes seulement de notre hôtel, nous nous sommes rendus au Sud-ouest de l’île de Gozo, dans la baie de XLENDI, au club de plongé St Andrew’s Divers COVE.

Il est important de préciser que l’archipel de Malte compte parmi les plus beaux spots de plongée d’Europe. D’ailleurs Gozo se distingue, en plus de la richesse de sa faune, par toutes ses incroyables formations rocheuses. Et c’est exactement ce que nous avons découvert.

A l’inverse, Camille a déjà une dizaine de plongée à son actif après avoir passé le PADI à Bali. A ce propos, je regrette de ne pas l’avoir passé 8 ans en arrière.

Bref ! Cette fois-ci, c’est le grand jour ! Pour commencer mes premiers pas ou plutôt « mes premiers coups de palmes en bouteille sous l’eau », c’est avec Ludo (un plongeur français) que débute l’apprentissage.  

Après quelques consignes de bases ; respirer avec la bouteille, les signaux à effectuer pour communiquer sous l’eau mais aussi comment évacuer l’eau en cas d’infiltration dans le masque, on rejoint, à quelques mètres de l’école, la magnifique petite crique de XLENDI.

A force d’attendre, Camille frétille d’impatience de s’immerger totalement dans l’eau. A tel point que pendant que je m’exerce à respirer en bouteille sous l’eau, il s’amuse avec ses palmes en reprenant les répliques mythiques du film du grand bleu « Roberto Mio Palmo » !

Plus tard, essaie concluant, je m’élance sereinnement avec Ludo et Camille sous l’eau.

Dans ces grandes algues couleurs chlorophylles, on aperçoit plusieurs poissons colorés mais aussi des « poissons algues ». Sans parler de la découverte d’une impressionnante grotte bleu, un tunnel de plus de 80 mètres.

Mon baptème a duré une petite heure. C’est toujours court qu’on on apprécie un nouvel univers, mais suffisant pour en prendre plein les yeux et apprécier la majesté de ces fonds marins.

Désormais je n’ai plus qu’une envie plonger à nouveau. 

En effet, XLENDI BAY est un endroit parfait pour l’apprentissage puisque depuis la plage on descend progressivement dans  l’eau pour décompresser.

Pour les Plongeurs plus expérimentés, Camille a découvert un autre sport réputé : le BLUE HOLE, ce trou bleu dans lequel tu plonges pour rejoindre l’autre coté la mer. Même si les profondeurs sont magiques, en surface ça l’est tout autant.

 

 

Il est à noter que ce spot est situé juste en face de l’emblématique « Azur Window ». Une arche de calcaire qui s’est malheureusement effondrée le 8 mars 2017, lors d’une tempête.

Après l’effort, le réconfort comme on dit !

Se prélasser sur une plage de sable à Ramla Bay

A seulement 10-15 minutes de notre hôtel, on se rend découvrir à cette plage réputée de l’île. 

Vous le remarquerez à la fin de l’article mais tous les points d’intérêts sont situés à 15-20 minutes maximum de notre hôtel. C’est tout petit et ça nous va très bien.

A ce propos, rouler à Gozo c’est plutôt sport ! Mais quand tu es coté passager, c’est tellement agréable d’observer les cactus en fleurs qui bordent les routes. 

Et puis l’avantage de venir en ce début du mois de juin, l’affluence des voyageurs y est moindre et on trouve facilement une place pour se stationner. En même temps, notre petite Aigo rouge Ferrari est plutôt compact. 

Avant de mettre les pieds dans le sable, on trouve quelques tuk tuk glacier. L’un d’entre eux propose 3 parfums de glaces artisanales : Vanille + pistache +  chocolat  (et ça, c’est un gage de « fait maison »). De toute évidence, je me laisse tenter par une glace et Camille me suit. 

Et puis, si vous cherchez une bouée flamant rose ou licorne, chapeaux, lunettes de soleil il y a ce qu’il faut par ici  ! 

La particularité de Ramla Bay c’est son sable couleur Cassonade. Mais pas seulement, la couleur de la mer y est particulièrement turquoise. 

Et vu d’en haut, les contrastes de bleu dans ce sable oranger sont assez saisissants. 

Sur place, des Parosols verts et jaunes et transat sont à votre disposition.

Il ne faut pas oublier des petites sandales pour aller dans l’eau. Et puis,  pour être vraiment tranquille sur cette plage prisée,  l’idéal c’est de s’y rendre comme nous, en soirée.

 

plage de Ramla Bay

coucher de soleil sur la plage de Ramla Bay à GOZO

Un peu d’histoire au centre de l’île du coté de XAGHRA

La beauté de l’île réside surtout dans ces espaces côtiers mais au centre c’est quand même très enrichissant.

Entre chaque village, c’est la nature sauvage : Quelques moulins à vents et des cultures en terrasses verdoyantes contrastent avec la pierre jaune/orangée des ruelles. Le charme opère directement, tout est si paisible sur cette île !

Voici quelques visites intéressantes du côté de Xaghra : 

Quant à la visite de ces 3 sites,  2 petites heures sur votre programme suffisent amplement.

  • Ggantija Megalithic temples 

Inscrits au patrimoine Mondial de L’unesco ce qui m’a le plus frappé c’est d’apprendre que ces ouvrages datent de plus de 4000 avant J-C soit des vestiges plus ancien que les pyramides de Giseh en Egypte. Pour les passionnés d’histoire ça vaut le détour !

Un conseil pas simple de trouver son entrée, le GPS nous a fait tourner en rond dans le secteur sans visualiser où se trouver l’entrée. 

Pour apporter plus de précision : cela se trouve en face de l’arrêt de bus BAYER à l’intersection de la rue Triq John Otto Bayer et II MITHNA.

 

 

  • Le moulin Ta’ kola Windmill

Il y a ce moulin à vent qui date de l’époque des chevaliers. Globalement, ça reste un moulin. Mais malgré tout, sa proximité du temple vous permet de passer à côté pour y jeter un coup d’oeil. Pour les passionnés d’outillages et d’histoire, la visite peut-être intéressante. 

Ta' kola Windmill à Gozo

  • La cave – Minu’s cave

C’est la petite fille du propriétaire qui nous a reçu. Un lieu insolite où l’on découvre une cave naturelle. L’histoire de sa découverte est interessante mais ne vous attendez pas à quelque chose d’immense.  La vieille dame vous demandera seulement un don pour cette visite de quelques minutes.

La cave - Minu's cave à GOZO

Découverte de L’île de Gozo et Comino à la voile ( 2ème jour)

Beaucoup de nos articles et videos sont consacrés à cette activité. Sans aucun doute l’une des plus belle manière de découvrir le monde et de voyager.

En tout cas, Antonija et Andy l’ont bien compris. Originaire d’Allemagne, ils vivent désormais sur Gozo. Ils proposent une formule idéale pour ceux qui veulent profiter de la douceur de la navigation à la voile. A bord de leur voilier de 42 pieds, on découvre leur petit paradis.

C’est le bateau du bonheur, paddle, équipement pour le snorkeeling, on ne s’est pas ennuyé une seconde. C’est même passé une nouvelle fois beaucoup trop vite. 

En direction de Comino, l’eau se fait de plus plue turquoise jusqu’à notre passage tout proche du BLUE LAGOON. C’est LE spot carte postale ! Mais qui dit carte postale, dit affluence de voyageurs 🙂 Quoi qu’il en soit vous ne pouvez pas aller à Gozo sans partir à sa découverte. L’inverse serait tout de même dommage !

C’est en paddle que nous avons découvert cet endroit. On a jeté l’encre à quelques mètres. Une belle option pour nager en toute impunité. L’eau était translucide.

C’est tout l’avantage de naviguer (à la voile ou au moteur tout dépendra s’il y a du vent) de pouvoir se baigner où vous le voulez dans les belle criques de Comino !

Et puis pour le déjeuner, Antonija nous a préparé un large choix  de crudités très Colorées. De quoi se rappeler que c’est bien l’été ! Un moment inoubliable en leur compagnie.

D’ailleurs voici leur site, LUST 4 LIFE, pour en découvrir plus sur leur formule.

On rentre au port où se trouve l’arrivée du ferry. On retrouve cette architecture ocre doré spécifique à cette île avec vue sur une magnifique Eglise.

 

La traversée en Kayak depuis GOZO vers de l’île de Comino 

On retrouve Dorothée de l’agence GOZO Adventure qui propose de nombreuses activités outdoor en plus du KAYAK de mer.

C’est donc à HONDOQ IR-RUMMIEN que nous l’avons retrouvé. Au programme de cette matinée, une belle balade en kayak  depuis Gozo vers Comino.

Et évidement pour l’occasion, on a choisit 1 KAYAK pour 2 !  Il est faut noter que Les îles de Gozo et Comino sont séparées par un détroit de 900 m. seulement. La traversée n’est donc pas difficile. Il suffit juste d’envoyer en donnant quelques coups de pagaies en direction de la tour Sainte Marie situé sur Comino (qui date du 17ème siècle).

Dorothée nous a amené Dans ces petits recoins secrets le long des côtes. On A même pu tester le passage du kayak dans un endroit très très étroit. C’était vraiment simpa. Du coté de Comino aussi la mer à creuser de nombreuses grottes. Rien que pour les contempler, ça vaut vraiment le coup d’aller donner quelques coups de pagaies.

Jusqu’à maintenant je ne connaissais absolument pas ce coin d’Europe. De sorte que ce fût une très belle surprise ! Et puis comment résister à  cette couleur de l’eau au tout début de l’été.

Blue lagoon de Comino vue d'en haut

VTT dans la partie sauvage de l’île de Gozo : De GHASRI au Marais salants de MASALFORN

On retrouve notre guide cycliste pour la journée en face de l’église au village de Ghasri. Sagement assis à côté d’une cabine téléphonique rouge londonienne : 2 vtt et casques nous attendent.

Allez c’est parti, en selle ! On pédale sur ces routes de campagnes en direction des falaises de WIED II Mielah et de WIED Il- Ghasri. 

Deux incontournables à découvrir en s’y rendant à vélo ou à pieds. Le point de vue depuis les hauteurs est assez spectaculaire ! Et puis si vous voulez piquer une tête, des escaliers vous facilitent l’accès à cette petite crique.

Le dénivelé est parfois rude en VTT mais sincèrement c’est une autre manière de découvrir la partie NORD ouest de l’île qui s’avère plutôt sauvage.

D’ailleurs, c’est à nouveau l’agence GOZO Adventure qui propose cette activité en plus du kayak de mer.

 

Les falaises de WIED II Mielah et de WIED Il- Ghasri

Des perspectives impressionnantes que ce soit à vélo ou à pieds. D’ailleurs si vous voulez un conseil ces deux endroits géographiquement proches méritent d’y passer un peu de temps pour s’y prélasser.

WIED II Mielah, la nouvelle « AZUR WINDOW »

Comme précisé plus haut, l’emblématique « Azur Window »s’est malheureusement effondrée le 8 mars 2017, lors d’une tempête.  En dépit de l’azur Window il y a une autre et très belle arche rocheuse : WIED II Mielah

C’est la seule de l’île : une arche naturelle que nous avons rejoint à deux reprises, une fois à vélo et l’autre en voiture.

En plus cette partie de l’île plutôt sauvage et vraiment magnifique.

WIED Il- Ghasri :

A proximité de l’arche naturelle se trouve Wied II- Ghasri. Ce qui m’a le plus frappé en arrivant, c’est de découvrir la mer qui serpente entre ces immenses falaises. Et puis en penchant mon regard on y aperçoit quelques baigneurs tranquillement installés sur cette crique de galets. Ce jour-là tout, tout semblait si paisible à l’image de l’île de Gozo.

En plus d’être un spot tranquille, ce canyon est aussi un lieu incontournable pour la plongée avec la possibilité d’y découvrir, comme au Blue Hole, des grottes sous-marine.

Profiter d’un déjuner  Ta’CENC II Kantraet piquer une tête à la crique

Ce établissement fait parti de notre hôtel : TA CENC SPA HOTEL

Un midi, nous avons savouré une délicieuse cuisine préparée par le chef sicilien.

Et puis sur place, la vue est carrément sublime avec cet horizon de bleu. En contrebas se trouve une crique. Alors pour ceux qui veulent prolonger ce doux moment, des transats sont installés pour rester sur place et profiter d’une bonne baignade.

 

Les Marais salants de Masalforn

Au Nord de l’île de Gozo, vous pourrez observer des salines. Elles se trouvent le long du littoral, entre la route et la mer. Et même si ces salines ont plus de 2000 ans, on y  récolte toujours le seul. Un ingrédient très précieux  à l’époque.

Des bacs ont étaient creusé par la main de l’homme. Et quand les vagues viennent s’écraser contre les rochers, l’eau de mer remplis ces bassins pour ensuite s’assecher dans les salines.

Les Marais salants de Masalforn à GOZO

Le BLUE HOLE

Un peu plus haut, je vous parlais de la plongée de Camille au Blue Hole. Il s’agit d’un trou d’une vingtaine de mètres de diamètre auquel on accède entre les rochers à partir du parking de DWERJA.

N’oubliez pas vos petits chaussons d’eau si vous avez prévu de venir dans un autre contexte que pour la plongée. En tout cas c’est tout aussi agréable de s’y baigner.

 

 

LA BASILIQUE : TA PINU

Les habitants de l’île sont très pratiquants. D’ailleurs devant chaque maison, des statues religieuses décorent les habitations.

Cette basilique est un lieu Saint important pour les Maltais ! On a choisit de la découvrir en fin de journée afin de profiter du coucher de soleil. La basilique est très graphique. Des Fresques catholiques en mosaïques doré reflète les rayons du soleil. C’est tout simplement sublime. 

Nous avons clôturé cette découverte seuls sur le site. Surement rare en plein été mais sachez que début juin on les a savouré ces moments de quiétude.

Savourer un coucher de soleil à Gozo depuis les falaises de TA CENC CLIFF

Une promenade incontournable lors de tout séjour sur l’île de GOZO. Ces falaises de plus de 150 mètres d’altitude sont les plus hautes de l’île de GOZO.

Ce soir-là, le temps était ensoleillé et plutôt doux. Dans la garrigue plutôt parfumé, on a marché quelques minutes avant de découvrir le spectacle.

Un impressionnant surplomb, sur la mer se dévoile sous nos yeux. Le ciel est de moins en moins bleu pour laisser place à un ciel orangé. Des oiseaux semblent vouloir partir en direction du soleil pendant qu’on immortalise toute la beauté des lieux.

Et puis, dans ce décor somptueux s’est installé notre hôtel Ta’Cenc, dans lequel nous avons séjourné.

 

Les tables et la Gastronomie sur l’île de Gozo

Le classement de ces « bonnes tables » n’est pas dans l’ordre de nos préférences mais bien celui de notre séjour.

Pour notre premier soir, nous avons dîner chez II GIRNA qui se trouve à 2 minutes à pieds de notre hôtel. On y a découvert un large choix de poissons frais en plus de cette savoureuse cuisine méditerranéenne. 

  • Oleander (au centre de l’île à Xaghra)

La spécialité de Gozo : l’ALJOTTA servie avec du pain à l’ail. Cette soupe traditionnelle à base de poissons est définitivement une réussite.

On vous recommande une autre spécialité (pas maltaise) du restaurant : le Tartare de thon, avocat, saumon et algues et huile de sésame ! Il faut noter que sur l’ensemble de l’île, le service est exceptionnel.  On est même venu nous rajouter un peu de poivre avec un grand moulin d’époque que j’adore !

Le chef adorable nous a offert une petit boite de tomates séchées : une autre spécialité de l’archipel de Malte. 

Ce établissement fait parti de notre hôtel : TA CENC SPA HOTEL.

Un midi, nous avons savouré une délicieuse cuisine préparée par le chef sicilien. Qui dit chef sicilien, laisse présager que je me suis une nouvelle fois laissée tenté par des Raviolis frais au fromage de Gozo à la tomate.

Et puis sur place, la vue est carrément sublime avec cet horizon de bleu. En contrebas se trouve une crique. Alors pour ceux qui veulent prolonger ce doux moment, des transats sont installés pour rester sur place et profiter d’une bonne baignade.

Celui-ci on vous le recommande davantage pour son emplacement et notamment au coucher de soleil ! La vue sur Xlendi bay est plutôt  très jolie et encore mieux accompagnée d’un plat italien à base de spaghetti à l’encre de sèche !

 

Avant de partir : conseils aux voyageurs :

Depuis Bordeaux et d’autres villes de Province, les vols sont directs à partir du printemps pour découvrir l’archipel de Malte.

Par exemple et nous concernant : temps de vol : Bordeaux- Malte = 1h50 avec la compagnie aérienne VOLOTEA.

 

Pourquoi choisir l’archipel de Malte en Méditerranée

Une parenthèse à la fois ressourçante et stimulante voilà, ce que je peux vous dire après avoir goûté à l’authenticité de cette île.

Le printemps semble toutefois être la période idéale. Juste avant les grandes vacances (la très haute saison). Mais je ne doute pas de sa beauté à l’automne. Seulement si comme nous vous voulez profiter des activités aquatiques, il faut être patient et attendre le printemps pour que la température de l’eau remonte. 

Et pour la petite info, ici on roule à gauche, ça peut surprendre !

Comment se rendre de Malte vers l’île de Gozo & Comino

Depuis l’aéroport de Malte : vous pouvez prendre les transports en commun mais on vous recommande de louer votre voiture. (On récupère notre voiture via le service … à noter ici, on roule à gauche ! 

  • Temps de trajet : 45 minutes depuis l’aéroport pour rejoindre l’embarcadère « CIRKEWWA » (à Malte) et terminal « MAGRR » (pour GOZO)
  • (Départ du Ferry toutes les 45 minutes )

⇒ retrouver toutes les horaires du ferry sur le site : GOZO CHANEL (http://www.gozochannel.com/en/home.htm) 

  • Prix du Ferry : 15,60 euros (avec véhicule)  + 2,30 euros par personne (le paiement se fait uniquement sur le retour depuis l’île de GOZO vers MALTE)  
  • Temps de la traversée en ferry : 15-20 minutes (c’est très rapide)

Et voilà,  vous êtes sur l île de Gozo, reste à rejoindre votre hébergement.

Hébergement :

Nous avons séjourné à l’hôtel TA CENC SPA HOTEL. Idéalement situé, il est a 15-20 minutes maximum de chaque extrémité de l’île. Et ce qui fait aussi la différence c’est le confort des bungalow individuel avec salon et terrassse. 

Niveau piscine, on était plus que servi. Trois jolies piscines aux reflets turquoises.

Mais en plus de son confort c’est son emplacement qui est exceptionnel ! A 5 minutes à pieds des célèbres falaises du même nom, TA CENC CLIFF. Le spectacle au coucher du soleil restera inoubliable.

 


On espère que ce programme sur 5 jours inspirera vos prochaines escapades. GOZO est un paradis sauvage ! Comme vous l’avez deviné, on a beaucoup aimé se ressourcer sur cette île tout en profitant pleinement de ce qui nous anime : les sports de glisse et l’aventure !

Sincèrement cette découverte est une belle alternative aux Cyclades très prisées et ce même dès le début du printemps.

 

Une escapade à la fois ressourçante et dynamisante qui s’est déroulé du 30 mai au 6 juin en collaboration avec l’office du tourisme de Malte.

0 commentaire

Répondre

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.