Albanie summer

L’Albanie : le trésor de ses montagnes sauvages

Suite de notre périple dans les Balkans, qui nous a conduit jusqu’en Albanie. Ce pays dont la seule image qui me vient à l’esprit est son drapeau rouge orné d’un aigle noir. A vrai dire et tout comme pour son pays voisin, je n’avais pas d’idée très précise sur ce qui m’attendait. J’avoue tout de même que ses grandes chaines montagneuses nous faisaient de l’oeil…

C’est donc sur deux jours que nous partons explorer le nord du pays et plus particulièrement la région de Theth.

Nous voilà donc en Albanie, dans ce pays si mystérieux !

Des paysages verdoyants et montagneux à perte de vue, des vieilles Mercedes qui fument et des moutons au bord des routes …

Le décor est posé.

Il est 9h30 et le soleil est déjà très haut lorsque nous arrivons à la frontière depuis le Lac Skadar.

On ne compte plus les moutons tant les troupeaux sont nombreux.

Nous traversons des villages. Des hommes circulent à dos d’âne et des femmes travaillent dans des champs agricoles coiffées d’un fichu noir sur la tête.

Un champ de coquelicots m’appelle rapidement. (Et me voilà à courir tel un remake de la petite maison dans la prairie). Les couleurs sont belles et la perspectives sur les montagnes l’est d’autant plus.

L’aventure nous attendait… Dès le début nous avons été gâtés par la beauté des paysages découverts sur notre chemin et ce malgré une route difficilement praticable.

Cette zone n’est accessible que par des pistes particulièrement embêtantes pour les véhicules. Heureusement que nous avions loué un SUV.

On y croise quelques anciennes Mercedes (la voiture par excellence des Albanais). C’est d’ailleurs assez déroutant de s’imaginer que leur véhicule résiste aux cailloux et nid de poules.

L’état des routes ne nous empêche tout de même pas pour autant d’être bluffés au fil des virages.

On s’arrête plusieurs fois. A vrai dire on perd beaucoup de temps à s’arrêter à chaque lacets. Dans le lointain, on aperçoit encore ces sommets enneigés. Ce jour-là, on a bien compris que nous passerions la moitié de notre journée dans la voiture !  Pour vous donner une idée, nous avons parcouru 120 kilomètre en 4 heures.

Cette route parfois vertigineuse et rocailleuse me fait prendre conscience que nous sommes loin de tout.

Une déconnexion assurée. Et puis quel bonheur d’observer par la vitre les montagnes et les sapins qui défilent sous mes yeux.

Une nature constamment animée pour mieux me divertir !

Et puis après deux heures difficiles sur ce chemin, on croise un couple. Backpack , short, casquette, ce couple de Polonais était arrêté sur le bas-côté de cette seule route. Ils attendaient désespérément le passage d’une voiture pour redescendre dans la vallée.

Nous partageons une bonne heure en leur compagnie à échanger sur ce mystérieux pays. Ils nous racontent avoir passé de nombreuses vacances dans les pays balkaniquess, la Serbie, la Bosnie-Herzégovine. Un discours très élogieux, qui nous amène à envisager de revenir dans ce coin d’Europe. On n’en doute plus, ces pays encore préservés du tourisme de masse ont beaucoup à offrir.

Ces routes de pistes ne s’améliorent pas, même pour l’entrée du village. Quand je parle de village il nous aura fallu deviner que nous étions arrivés.

Deux – trois grands gites et des cailloux par milliers. Je me suis arrêtée pour interpeller une jeune femme   qui circulait à pied avec sa machette (même pas peur) !

Un peu surprise de nous voir, je lui demande où se trouve le village de THETH. En pointant le sol du doigt, je comprends rapidement que c’est ici. Là où nous sommes encerclés par les montagnes.

Il n’y a que quelques habitations et des infrastructures pour le tourisme. Il faut relativiser seulement 3 gites. L’hébergement est très bon marché. C’est donc dans le premier grand chalet en bois, accueillis par Gurra du même nom que son établissement que nous resterons. Cette jeune Albanaise est très curieuse d’en connaitre un peu plus sur nous et sur nos équipements. On déjeune sur place.

A ma grande surprise, c’est un peuple très accueillant et très amical que j’ai découvert.

Nos voisins de table des Albanais nous offrent en repartant une tournée de nos boissons. Nous n’avons pas échangé mais ils étaient si contents de nous accueillir en Albanie. Une gentillesse incroyable…

Le genre d’expérience qui n’arrive que trop rarement. (Note à nous-même).

Des émotions irremplaçables. On a toujours su que dans les pays un peu plus pauvres, les gens ont ont le coeur sur la main, une fois de plus, l’Albanie ne fait pas exception.

En fin de journée, on décide d’apprécier davantage cet endroit ressourçant en allant découvrir à une petite heure de marche la cascade GRUNAS.

Il n’y a que quelques maisons et une multitude de cailloux qui sillonnent notre chemin. 

Les parcours de randonnées ne manquent pas que ce soit au départ de VALBONA ou THETH.

On se sent bien, on respire et on continue de profiter de cette belle nature à la frontière du Monténégro.

 

 

 

C’est certain nous reviendrons explorer davantage l’Albanie pour y découvrir la beauté sauvage de sa côte. 

Le parc national de THETH est différent de nos découvertes au Monténégro. Une belle complémentarité !

De nombreuses randonnées sont envisageables dans ce parc donc n’hésitez pas à vous prévoir du temps pour cette étape en Albanie.

Ce parc plutôt difficile d’accès, en raison du relief trés accidenté contribue aussi à sa préservation. Dans quelques années, cet endroit sera surement très très convoité.

C’est sous un beau soleil que nous regagnerons Le Monténégro. On savoure nos derniers moment au coeur de cet endroit ressourçant.

Ce spectacle proposé par la nature albanaise est une jolie parenthèse pendant ce road trip au Monténégro.

Vous aimerez aussi ...

4 commentaires

  • Répondre
    Paul
    17 juin 2017 at 9 h 58 min

    Bonjour et merci pour ce partage, je suis à la recherche d’une destination qui sorte de l’ordinaire pour une aventure en Septembre et l’Albanie faisait partie de mes choix possible. Vos photos donnent envie d’en découvrir d’avantage.
    Paul

    • Unduvetpourdeux
      Répondre
      Unduvetpourdeux
      19 juin 2017 at 23 h 57 min

      Hello Paul,

      C’est en effet une destination atypique qui mérite d’être exploré davantage que nous. faute de temps nous nous sommes concentrés sur le nord. Le combiné Monténégro,Albanie est vraiment le combo parfait. Je ne pourrais pas te dire le contraire.

      Bonnes vacances,

      Amanda

  • Répondre
    [Wishilist] Les endroits d'Europe où je rêve de voyager ♥ – L'Odeur du Café
    26 juin 2017 at 9 h 23 min

    […] Week-end à Budapest – © The Wild Panda Les montagnes d’Albanie – © Un Duvet pour Deux […]

  • Répondre
    [Wishlist] Les endroits d'Europe où je rêve de voyager ♥ – L'Odeur du Café
    26 juin 2017 at 19 h 58 min

    […] Week-end à Budapest – © The Wild Panda Les montagnes d’Albanie – © Un Duvet pour Deux […]

  • Répondre

    *