Alaska

Un retour dynamique et direction le cercle polaire !!!

 Après avoir savouré une nuit au bus, le lendemain matin (mercredi 3 juin), nous décidons de repartir vers 9h30. C’est un peu tôt mais nous souhaitons connaitre assez rapidement le niveau de la rivière.

L’après midi a été très chaude, du coup on imagine que la neige a fondu au sommet ! Etrangement à l’inverse,  la nuit a été très froide. Une envie pressante à 4h du matin en témoigne… Au moment d’ouvrir la tente, des glaçons s’etaient formés le long de la fermeture éclair de la tente ! Improbable !!!!!!!!! C’est donc si peu dire qu’il faisait froid ! Il m’a tout de même fallu une sacré dose de courage pour sortir du cocon dans lequel j’étais bien au chaud et emmitoufflée.

Nous repartons alors du bus magique avec une seule idée en tête :  Atteindre LA TEKLANIKA river avant midi. La plupart des gens conseilleront de la traverser en matinée…

Processed with VSCOcam with f2 preset

Processed with VSCOcam with f2 preset

IMG_7729

Nous y arrivons vers 12h30 presque à la même heure qu’à l’aller. Le courant à l’air plus fort. Quoi qu’il en soit, pas le choix on y va pour la traversée… l’eau a finalement monté d’au moins 20 centimètres en une nuit.

Moins facile qu’ à l’aller, camille reste en renfort à l’arrière au cas où je me fasse emporter avec le backpack.

Une fois traversée… on est soulagé mais ça nous donne juste le droit de continuer … on marche des heures ! Cette fois-ci, on est plus rapide et efficace car on reconnaît bien le chemin…

Processed with VSCOcam with f2 preset

Processed with VSCOcam with f2 preset

Processed with VSCOcam with f2 preset

Processed with VSCOcam with f2 preset

Camille a une sneakers au pieds droit et une chaussure de rando au pieds gauche… il a une genre de tendinite… et souffre au niveau du tendon… du coup c’est un peu estropié qu’il fait le retour.

Ah oui important aussi, les moustiques !!!!!!!! Ils sont parmi nous et le répulsif de France n’a aucun impact sur eux. C’est limite s’ils ne sont pas attirés.  Le top du top c’est d’acheter le produit sur place.

C’est donc en 7heures que nous achevons le retour… Les derniers kilomètres étaient vraiment long à tel point que 3 kilomètres avant l’arrivée, j’avais récuperé les clés de la voiture. Bien en main, je ne cessais d’actionner le bouton pour entendre ce petit bruit plein de modernité « l’alarme de la fermeture centralisée… c’est donc avec un mal de dos et d’épaule que je m’efforçais en tendant l’oreille de savoir si on se rapprochait de la voiture et du réconfort !

Faut dire qu’on ne sait pas vraiment ménager 70 km en 48 h tout pile ! Ereintés de cette longue marche,  nous ne sommes pas peu fière.

Il  est 17H15 et on est réellement sur les rotules. C’est donc un tendon en moins pour Camille,  un mal de dos et d’épaules, des centaines de piqures de moustiques sur les jambes (sans exagérer) additionné à une démarche de canard que nous arrivons à la voiture….YouCam Perfect 1

YouCam Perfect 1 1

IMG_7722

Processed with VSCOcam with b1 preset

Là, on avale tout ce qui nous tombe sous la main en faisant des mélanges hors du commun : bretzel au philadelfia + des gâteaux. Quand on a faim au final on ne s’attarde pas trop sur les saveurs !!!!

On s’endort deux bonnes heures dans la voiture et on décide de repartir direction FAIRBANKS.

Il est 20Heure. Il ne fait pas nuit donc aucun problème de ce coté là, on peut rouler… on s’arrete acheter de quoi grignoter (M&MS AU PEANUT BUTTER, CHIPS ET COCA). Le combo parfait pour reprendre des forces.

On a prévu d’aller au CHENA HOT SPRING siué à 90 km de FAIRBANKS sur la STEEVE HIGHWAY. C’était un peu notre récompense. Sauf que la météo prévoit du super beau temps 25 degré…
Dommage d’aller dans des piscines d’eau bouillante à ce temps, on décide donc de prendre notre temps pour aller laver nos affaires, faire des courses au supermarche (c’est le top) tout est grand, gros et démesuré. Du coup je m’eclate à regarder tous les cup cake, gateaux extravagants et sandwichs de 1 mètre !

IMG_7800

IMG_7808

IMG_7809

Processed with VSCOcam with hb1 preset

On refait le plein et on décide d’aller direction le cercle polaire …

Certes une frontière invisible, mais on se dit c’est tellement cool d’être ci-prés du cercle polaire que ce serait dommage de ne pas s’y rendre. Héhé ce sera peut être la seule fois de notre vie !
Peu de personnes s’y rendent car il n’y a rien du tout sur la route : La DALTON HIGHTWAY .

Processed with VSCOcam with hb2 preset

Processed with VSCOcam with f2 preset

Processed with VSCOcam with hb1 preset

Processed with VSCOcam with s1 preset

Processed with VSCOcam with f2 preset

Cette route est difficilement praticable, gravillonné de terre, la limitation de vitesse est inférieure à la normale et sans 4X4 c’est juste fatigunat et désagréable.. mais heureusement,  nous sommes bien motorisé.

On peut voir sur la route le PIPELINE soit le « TRANS ALASKA PIPELINE ».

Pour info : C’est un énorme oléoduc de 1287 km de long qui transporte le pétrole de la VILLE DE PRUDHOE BAY jusqu’au sud de l’alaska soit VALDEZ .
Il a été construit en 1977. La construction a permis de développer economiquement le nord de l’ALASKA.

C’est assez impressionnant !

Sur la route les paysages ne sont vraiment pas magiques du tout.. on roule 6 heures sous la pluie. (pas de bol le temps a bien changé). Arrivés à proximité du cercle polaire, demi-tour, le résevoir a bien dimunué et l’electronique du véhicule n’apprécie pas tellement le chemin. On ne croise d’ailleurs que des gros transporteurs.
Aucune station d’essence sur la route, rien du tout… limite déprimant.

On repart un peu déçu mais c’est quand meme marrant d’avoir vu aussi ce qu’il y avait au dessus de FAIBANKS.

La ville tout au nord PRUDHOBAY est très industriel. On nous a dit qu’elle n’avait que peu d’interêt. On redescend la DALTON HIGHTWAY. Le trajet est long mais on est bien content de retrouver la ville. Un coup de Carwash s’impose sur la voiture devenue couleur « route » (toute marron).

On s’arrete dans un restaurant de burger-pizza (BOSTON’S) pas mal fréquenté. On mange un délicieux burger et une pizza.

IMG_7845

Comme il fait encore jour, on décide de se rendre à NORTH POLE.   Ville où se trouve la maison du Père Noel.

Et oui je l’ai decouvert en ALASKA que North Pole se situait en réalité à quelques kilomètres de Fairbanks. Cette ville qui n’est donc pas situé au Pole nord est considéré comme la ville natale du père noel !!!

Processed with VSCOcam with f2 preset

Processed with VSCOcam with b5 preset

J’ai pu lire que dans les années 40, un promoteur souhaitait construire des enreprises de fabrication de jouets. Jamais concrétisé le projet a donné lieu à la création de la SANTA CLAUS HOUSE.
En réalité, c’ est un lieu où sont réceptionnés les milliers de lettres envoyés par les enfants du monde entier. Apparement des réponses y sont apportées au nom de Monsieur le  Père Noel… trop triste le mythe est cassé et c’est pas tellement chouette. Je ne resiste pas à la petite photos de cet endroit uniquement représenté par un Père Noel géant lisant une lettre….

Demain direction WRANGELL (Parc National encore peu fréquenté).

Vous aimerez aussi ...

0 commentaire

Répondre

*