Californie summer

La mythique highway 1, Part 2 : Big Sur

Jeudi 28 Septembre 2016, après une matinée à arpenter les rues abruptes de San Francisco nous reprenons la Highway 1 direction le sud de la Californie. Le road trip continue et c’est tant mieux car nous n’en sommes qu’au début.

Notre prochaine étape est très certainement l’un des endroits les plus magiques de la Californie  : BIG SUR

– Big Sur : la belle surplombant l’océan Pacifique –

 

Cette partie de la côte californienne se raconte difficilement mais se savoure pleinement.

Pour tout vous avouer, c’était LA partie que nous attendions le plus. Elle s’étend sur une centaine de kilomètres entre Carmel et San Simeon (la plage aux lions de mer).

Ici, le changement de décor est bluffant. L’animation de San Francisco a laissé place à des falaises à perte de vue où l’océan aux nuances de couleurs bleu profond/turquoise se révèle hors de cette noyade brumeuse.

Ce jeudi après-midi, des vans, 4X4 et cabriolets circulaient sur cette route parsemée de virages aux multiples points de vue.

Impossible de rouler plus de 10 minutes sans s’arrêter. Une vraie prise de conscience sur l’immensité de cette région. Un trajet spectaculaire !  

A 50 miles /heure à peine (on ne rigole pas avec les limitations), le paysage défile sous mes yeux.

A gauche, j’aperçois des montagnes habillées d’un manteau de plumeaux qui virevoltent au gré du vent et sur ma droite, un océan agité s’écrasant sur les falaises. 

Une nature sauvage qui semble étrangement inexplorée.

 

 

Le célèbre pont de Bixby ne manque pas de relief ce jour là. Une ambiance mystique se dégage de cet épais brouillard.

Une perspective envoutante.

Admirer la vue depuis la côte, depuis les falaises reste le moyen le plus appréciable pour prendre conscience de toute cette beauté qui nous entoure.

Voici cet autre point de vue incontournable depuis cette cascade plantée dans ce décor de rêve. Une chute d’eau de plus de 21 mètres qui s’écoule sur cette petite plage idyllique.  Les chutes de McWay sont tellement mythiques.

 

Une vue imprenable sur l’océan Pacifique. Comme un sentiment de bout du monde. Une profusion de lumière dans cette si grande étendue. Quelques roches apparaissent et disparaissent en fonction du courant.

Un instant magique que je m’efforcerai de garder en mémoire.

 

A notre arrivée sur Big Sur, Voyageurs du Monde nous avait organisé une surprise de taille. Cette région regorge d’hôtels et de campings mais pour autant, un hôtel dénote vraiment par sa vue complètement aérienne sur l’océan. Le Post Ranch Inn !

Un endroit unique perché sur la falaise.

Une vue comme on en a rarement vu. Un véritable havre de paix entouré de ses éléments : Le bois et l’océan.

On entre tout doucement dans le restaurant/ terrasse afin d’y contempler la vue et y déguster un vin californien. Le parking de l’hôtel est le reflet de sa clientèle.

Un endroit où le temps ne semble pas avoir de prise.

Un jour on y retournera pour le plaisir 🙂

Le coucher de soleil depuis le restaurant Nepenthe

Un restaurant à l’allure d’une grande cabane en bois avec sa vue panoramique sur l’océan Pacifique. Ce soir les couleurs du coucher de soleil n’avaient pas à rougir de la comparaison avec celles de Venice.

Après ce spectacle, nous rentrons découvrir notre petite cabane des bois. Le climat bien plus frais à Big Sur nous a stoppé dans notre élan de capturer le ciel étoilé. Pour autant, notre nid douillet disposait d’une petite cheminée électrique qu’on s’est empressé d’allumer. Un moment détente à savourer cette chaleur au Glen Oacks hôtel.

Le lendemain nous reprenons la route direction Los Alamos.

Il est difficile de ne trouver qu’un mot pour évoquer toutes ces émotions ressenties à Big Sur. 

La route n’est pas très longue mais la richesse du paysage pourrait représenter à elle seule un petit pays 😉 Les montagnes dominent les falaises pendant que les séquoias se dressent au côté de l’océan. C’est ça, la nature dans tous ces éléments… 

La « California Dream Road » comme la surnomment les Californiens a tout d’un enchantement. On aurait aimé que le plaisir dure, que les kilomètres s’allongent sur cette partie de route.

D’autres belles perspectives de ce road trip nous attendent et notamment lors de notre prochain arrêt à Los Alamos.

 

 

Vous aimerez aussi ...

2 commentaires

  • Répondre
    Marie
    8 novembre 2016 at 15 h 03 min

    Quel bel article !! J’avais pas eu l’occasion de rester bien longtemps à San Francisco et ses environs lors de mon road-trip dans l’ouest américain, et je me dis que j’ai raté un sacré passage ! Enfin « raté » ce n’est pas si grave, je compte bien y retourner ! Vos photos reflètent tellement bien le charme tout particulier de la Californie…

  • Répondre

    *