Chamonix

La mer de glace : La sérénité d’un paysage glacé et enneigé qu’il faut préserver

Une année s’est presque écoulée sans que je vous parle ici de la dixième édition du nettoyage de la mer de glace organisée par Lafuma. Une opération à laquelle nous avons eu la chance de participer en septembre dernier.

Mais, pour ceux qui ne connaissent pas, qu’est-ce que la mer de glace ? La mer de glace c’est LE plus grand glacier d’Europe situé à Chamonix en France.

Nous somme donc allés prêter main forte à un super équipe de bénévoles du côté de Chamonix. L’objectif était simple ramasser un maximum de déchets réapparus sur le glacier. Et quand je vous parle de réapparition, le constat est bien dramatique. C’est à ce moment précis que vient la prise de conscience.

En effet, les changements climatiques nous forcent à ne pas ignorer cette réalité : le réchauffement de notre planète à des conséquences catastrophiques et directement visibles à Chamonix.   Depuis plusieurs années la mer de glace située sur le mont blanc ne cesse de reculer. En 30 ans, la mer de glace a diminué de  100 mètres d’épaisseurs. C’est énorme et difficilement imaginable.

La bonne question qui peut se poser  : Le glacier va t-il disparaître ?

Chaque jour, il recule de 20 centimètres laissant apparaitre de plus en plus les graviers, des déchets mais aussi des objets du passé.

Une journée montagne responsable

8h30 c’est le moment ou plus d’une centaine de personne se retrouvent au depart de la gare du Montevers.Le célèbre petit train à crémaillère, au départ de Chamonix, nous amène directement sur un panorama grandiose, celui du glacier de la Mer de Glace, les Drus et les Grandes Jorasses (4200 mètres, une paroi mythique des alpes).

Ce petit train est une expérience vraiment unique. Assis les uns à côté des autres, je ne me lasse pas de regarder depuis la vitre. Les habitations dans la vallée se font de plus en plus petites et laissent place à un paysage brumeux.

Et puis arrivés sur le glacier, on commence à descendre les escaliers. Des panneaux témoins précisant les années nous font prendre conscience de l’évolution de la fonte du glacier. 

C’est donc en file indienne qu’on entame la marche sur le glacier avant de s’éparpiller et ramasser les déchets.

Comme des petites fourmis, on est prêts à nettoyer ce témoin du réchauffement climatique et l’idée étant de ramasser tous détritus trouvé sur notre passage.

Le bilan :beaucoup de morceaux de verres, d’emballages, de canettes écrasées, des câbles. Soit au global 2 tonnes de détritus. Pas plus, pas moins que l’année passée mais des déchets de plus en plus éparses sur cette partie du glacier. Et ça c’est plutôt TRES bon signe !

Vers 13h, on déjeune sur le glacier accompagné de l’orchestre d’Harmonie de Chamonix. Un moment assez improbable à écouter de la musique dans cet endroit insolite.

Aujourd’hui c’est vraiment important de quitter sa bulle et prendre conscience du futur.

Découvrir la grimpe à Chamonix

Quand on aime la montagne, on apprécie tout autant grimper. Une toute première pour moi accompagné d’une guide réservé sur Chamonix. L’occasion d’en apprendre un peu plus sur l’appréhension du vide. Et bien je dois dire que pour une première fois j’ai adoré grimper.  

Chamonix, Rocky Pop Hôtel

Cet événement pour lequel nous étions rassemblés pour la bonne cause, nous a permis de rencontrer de jolies personnes engagées : Léa Camilleri, Céline Ducrettet, Emmanuelle Scalzo, Jb BAazzarini,Olivier Pineda et Les Others et beaucoup d’autres encore. Encore merci à la belle équipe Lafuma pour cette journée que nous avons hâte de renouveler ce 8 septembre 2018 à  leurs côtés.

Une expérience réalisée en septembre 2017

Vous aimerez aussi ...

0 commentaire

Répondre

*